Palmer, Margaux: 1985 – 1937

Et voilà la seconde partie de la dégustation de ce Grand vin de Bordeaux: Chateau Palmer, Grand Cru Classé de Margaux.

La séance se déroule le soir, 15 vins de 1985 à 1937 dont certains millésimes de grandes renommées.. Pour la mis en bouche un petit « Alter Ego » 1998, agréable mais avec un fond poussiéreux en bouche…

1985: trés beau vin, assez typé cabernet au nez, belle bouche, assez long et soyeux .

1984: vin faible….

1983: nez agréable mais « bouchoné » en bouche ; finalement on s’accorde tous sur le fait que la bouteille a un probléme !!

1982: idem, probléme de conservation pour un millésime qu’il m’aurait bien plu de déguster…

1981: ..Ouf …le vin se goute bien… belle robe, nez élégant, belle fraicheur en bouche dynamique mais manquent de complexité.

1980:  joli vin, avec des notes de menthol et de viandox… court en bouche. En dessous de mes expectatives..

1979: robe rubis foncé, trés atypique de tout ce que nous avons dégusté pour le moment. Riche, complexe, puissant, aurait il été « hermitagé »???

1978: superbe vin, robe un peu rouge orangé, marron… beau fruité, équilibré, finale douce et complexe, avec des notes de chocolat et de coco…

1975: Le vin typique qui aurait du s’ouvrir et qui ne s’est jamais ouvert ….

1970: Grand vin, belle robe cristaline, complexe, trés belle pureté, long en bouche avec une belle fraicheur. Un régal !

1967: un peu poussiéreux en bouche, étriqué…. Le Chateau Margaux 1967 bu la semaine derniére pendant le SIRHA au « Georges Five » était bien supérieur !

1966: une trés belle découverte car je ne connaissait pas ce millésime. Grandiose au nez, belle bouche, complexe, ample, longue.. Superbe !!

1962: vin souple et agréable. mais difficile aprés le 1966…

1955: toujours assez équilibré malgré les années. vin plaisant et élégant.

1937: beau vin madérisé, type « oloroso seco » !!!

Pour résumer: Une bien belle soirée avec dans l’ensemble des vins correspondant plus à nos attente que lors de la premiére dégustation..dommage que les 1980’s n’étaient pas au niveau attendu et que nous ayont eu ces problèmes de bouteilles déviantes…

Les phrases de la soirée:  » trop de vins serraient améliorés par une bonne entrecôte. !!!! » et aussi  » Putain que c’est bon, c’est incrachable »….

Trés belles bouteilles: 1966 et 1970…

Saludos…

IVO

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :