Cadaqués, Catalunya, Restaurant Compartir.

Rappel:….. Février 2012… le propriétaire des murs du restaurant – un ami de longue date – m’annonce tout content que « des Chefs d’El Bulli vont reprendre l’emplacement.. » et qu’il faudras que je les voit pour leur présenter mes vins.. Les mois passent et les RV dégustation – sous forment de « lapin catalan » – se succèdent ! Bref le Restaurant Compartir ouvre, sans mes vins, mais avec un bon Chef, un Chef que j’aime pour sa gentillesse et le sérieux de son travail Marc Llach (un nom à retenir.. ) !

Image

L’été passes, tout un chacun me rapportes avec moult précision son repas à « compartir ». Bien évidemment aucun appel téléphonique du sommelier: Ici faut pas rêver et comme le dit justement une excellente sommeliére qui y as diné « …avec la carte des vins qu’il as, y as pas besoin d’avoir de toute façon un sommelier..  »

Bref, Vendredi dernier, je réserves donc pour aller diner. Je voulais me rendre compte personnellement de « la chose » et tant qu’à ce faire le faire avec une personne à qui cela faisait plaisir: Pim, Pam, Poum ce serras TONTON !

Image

Evidemment chacun qui me connait dans le village, m’avait déjà fait un rapport circonstancié sur les plats, l’ambiance, les vins etc…. Il fallait les laisser s’installer, les laisser prendre leur marque, et puis y aller en dehors d’une période de foule, pour que je puisse avoir un avis serein ! Tonton as bien fait d’être là…

Image

Accueil trés « pro » et particulièrement inhabituel dans notre village ou l’ambiance est plus tôt familiale: On va AU Restaurant ! Le restaurant est bien rempli pour un mois de Janvier;  Si, si, j’aime bien l’ambiance et la chaleur des lieux, fort différent du restaurant précédent ! Décoration sympathique entre moderne et classique gâchée par des pubs « pseudo discrètes » d’une marque de bière qui envahit le monde de la restauration et dont je ne citerais pas le nom tellement cela est une insulte à la bonne éducation et à la gastronomie ! PARTOUT y z’en ont collées: sur les les habits des serveurs, des Chefs, en cartons style « cadeau de Noël » au pied su sapin…. si le ridicule tuais, mon Pôvre Monsieur ce serrait l’hécatombe !!

Bref on passes à table.. serveuse très serviable et attentionnée – inhabituel à Cadaqués – comme dans la plupart des restaurants ou j’ai eu l’occasion d’aller…. ça en fait quand même un paquet. Elle parles « català » – à ma demande – et donnes des explications à Tonton en « français ». C’est  bien !

Le cocktail de bienvenue accompagné de beignets de « type crevette chinois » est pour moi sans intérêt, mais il rafraîchis et change des sempiternels « gin tonic » que l’on vous propose. J’eût préféré un bon Cava ! Sur la carte des vins déjà fort courte, des manquants non signalés, évidemment c’est mon premier choix… Cà ca m’agace dés le début, mais bon, chacun son métier !

Image

 » Compartir constitue une révision des tapas classiques, qui ont rempli tant de tables depuis si longtemps. C’est pour cela que notre cuisine est facile et sans prétentions. Ce n’est pas un pari créatif ni classique, tout simplement contemporain, pensé pour partager commodément, un choix qui plaise et soit compris pour la plupart du publique.« (texte du site du restaurant.)

On choisit une série de plats que nous partagerons, comme le veut le nom du local. C’est bien dans l’esprit Auberge Espagnole, alors allons y gaiement :

– Couteaux. Cuits sous vide, ils ont une consistance différente de celle que je connais. J’aime aussi le coté iodé qui ressort bien mais la sauce manque de caractère et enlève du relief à ce plat. Si non pas mal.

– Crevettes et asperges en tempura: super excècution, mais bon, aujourd’hui on trouves ce type de plat n’importe où.. bon, mais dommage, triste et « la mousse » qui accompagne n’apporte rien à mon humble avis !

– Shabu Shabu de saumon: amusant, comme une sorte de fondue de poisson. Pourquoi n’avoir pas osé avec un poisson local? on est quand même loin des « mers à Saumon »..

Image

– Côtelettes de lapin panées et aioli de ?? (j’ai oublié.. mais bizarre !). Enfin un plat traditionnel revisité avec un vrai intérêt. Portion copieuse, original mais l’aïoli aurait mérité d’être plus réel et non pas en mousse et surtout plus marqué en gout.

Pan con tomate: bon et gouteux, pour accompagner le diner.

– Coulant de Noisettes: délicieux, ça changes du chocolat….

Le vin…. pris un Bierzo, correct et typique, enfin c’était un des trés rare vin non boisé à la carte et leurs trucs qui puent la planche, qui sèchent ou qui collent le palais, c’est pas pour moi !  La carte est particulièrement sans intérêt. Certes il y as plusieurs vins de la région dont ceux de mon ami Marc de Terra Remota, mais en dehors de ce petit effort on y voit la pâte d’un ou deux négociants qui ont imposés un sélection pour « analphabéte du vin » et « gilis barcelonais liseur d’étiquettes » la plus part n’ayant pas de goût ! Certainement pas un carte de passionnés comme il commence à s’en trouver dans la région, certes on part de loin.

Bref, le diner étais correct et sympathique mais cela aurait pût se passer au Hilton de Stockholm, au Ritz de Dubai, ou n’importe où dans le monde. Pas d’âme dans les plats, peu d’originalité et Dieu sait si dans les tapas on peut s’amuser.. je reste sur ma fin et ma faim !

– Je n’y retournerais pas pour boire « une bonne bouteille » – y as pas !

– Je n’y retournerais pas pour faire un gueleton – ca manque trop de personnalité !

– J’irais pour m’évader de Cadaqués et de l’Espagne, tout en ayant la certitude de rentrer à pied chez moi en 10 minutes !

IVO

Image

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :