Le Gers, Daguin…

Le GERS, DAGUIN !
 
J’y ai vécu mes 10 premiéres années, une enfance marquée par la campagne, la ferme: mon jeudi aprés midi sur les tracteurs dés que j’ai pu marcher.. le cochon que l’on tuait tous les ans, les courses avec ma mére a Saint Clar, Fleurance ou même Beaumont de Lomagne, la vrai viande de Boeuf, les volailles que l’on saignait « en direct » et la Sanguette que « Pierrette », la fermiére, me faisait de suite « pour me donner des forces », les lapins à qui l’on tordait le cou, les jeunes pigeons que l’on aller attraper dans le pigeonnier de mon pote « Magné » et que l’on étouffait, le lait frais que l’on allait chercher, chez le voisin « l’Italien du Friuli », en vélo à 800 métres de chez nous…. etc…
Daguin

            Daguin – Photo Vincent Pousson

Et puis le temps a passé, j’ai quitté le Gers, mais j’y suis toujours revenu. Retrouver mes amis d’enfance, faire la fête, les soutenir dans les moments difficiles de la vie, aux baptêmes, communion, pour les match de rugby – Fleurance était dans l’Elite à l’époque et mon pote de toujours, « Mimi », jouait en équipe première….
Corbiéres

Corbiéres- H. Gualco.

En 1985, je me suis rapproché du Gers, les Corbiéres !  ils étaient encore VDQS et allaient passer en AOC.. Je me rappelles de cette annectode comptée par mon ami Henri Gualco du Chateau l’Etang des Colombes* à propos de sa « Cuvée du Bicentenaire » qui était chez André DAGUIN, 2* à l’Hotel de France à Auch.  » le vin est a 30 francs a la carte et ça sort pas lui avait dit André DAGUIN, je vais le mettre à 80 francs »…. Henri un peu interloqué lui expliqua que peut être les clients allaient penser « se faire voler »  – toujours cette peur de la valorisation du produit, un mal trés Agriculteur & viticulteur – .
Une semaine plus tard Daguin rappelais Henri pour lui faire une nouvelle commande.  » A 80 francs ils veulent tous gouter ce Corbiéres si cher et si spécial » lui avait il dit….
Merci a André DAGUIN, pour tout…
IVO

 Trio de Choc: Vincent, André, Serge – Foto V. Pousson.

* en 1985 – 90 un Corbiéres qui se vendait a plus de 15 francs était rare .. a plus de 20 francs sur une carte de restaurant a Narbonne ou dans la région et les clients insultaient le restaurateur… C bien loin ce temps là et tant mieux !
1€ = 6,70 francs
Château Etang des Colombes
11200 – Lézignan Corbières – Languedoc
Tél : 04 68 27 00 03
christophe.gualco@wanadoo.fr
L’Horloge – Serge François.
2, place de l’Horloge, 82340 Auvillar,

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :