Palmer, Margaux: 1985 – 1937

mardi, 8 février, 2011

Et voilà la seconde partie de la dégustation de ce Grand vin de Bordeaux: Chateau Palmer, Grand Cru Classé de Margaux.

La séance se déroule le soir, 15 vins de 1985 à 1937 dont certains millésimes de grandes renommées.. Pour la mis en bouche un petit « Alter Ego » 1998, agréable mais avec un fond poussiéreux en bouche…

1985: trés beau vin, assez typé cabernet au nez, belle bouche, assez long et soyeux .

1984: vin faible….

1983: nez agréable mais « bouchoné » en bouche ; finalement on s’accorde tous sur le fait que la bouteille a un probléme !!

1982: idem, probléme de conservation pour un millésime qu’il m’aurait bien plu de déguster…

1981: ..Ouf …le vin se goute bien… belle robe, nez élégant, belle fraicheur en bouche dynamique mais manquent de complexité.

1980:  joli vin, avec des notes de menthol et de viandox… court en bouche. En dessous de mes expectatives..

1979: robe rubis foncé, trés atypique de tout ce que nous avons dégusté pour le moment. Riche, complexe, puissant, aurait il été « hermitagé »???

1978: superbe vin, robe un peu rouge orangé, marron… beau fruité, équilibré, finale douce et complexe, avec des notes de chocolat et de coco…

1975: Le vin typique qui aurait du s’ouvrir et qui ne s’est jamais ouvert ….

1970: Grand vin, belle robe cristaline, complexe, trés belle pureté, long en bouche avec une belle fraicheur. Un régal !

1967: un peu poussiéreux en bouche, étriqué…. Le Chateau Margaux 1967 bu la semaine derniére pendant le SIRHA au « Georges Five » était bien supérieur !

1966: une trés belle découverte car je ne connaissait pas ce millésime. Grandiose au nez, belle bouche, complexe, ample, longue.. Superbe !!

1962: vin souple et agréable. mais difficile aprés le 1966…

1955: toujours assez équilibré malgré les années. vin plaisant et élégant.

1937: beau vin madérisé, type « oloroso seco » !!!

Pour résumer: Une bien belle soirée avec dans l’ensemble des vins correspondant plus à nos attente que lors de la premiére dégustation..dommage que les 1980’s n’étaient pas au niveau attendu et que nous ayont eu ces problèmes de bouteilles déviantes…

Les phrases de la soirée:  » trop de vins serraient améliorés par une bonne entrecôte. !!!! » et aussi  » Putain que c’est bon, c’est incrachable »….

Trés belles bouteilles: 1966 et 1970…

Saludos…

IVO


Chateau Palmer: Grand !!

mardi, 16 novembre, 2010

El otro dia hicimos una cata de vinos en la casa d mi amigo Fred. Por cualquier razon la botella de Palmer 1986 no se catava bien. No lo dijo yo solamente pero  tambien los amigos catadores expertos que estaban conmigo.

Pues Fred les mando un mail para infomarle el dia siguiente del problema. Recivo una invitacion a llevar la botella que tenia el problema i venir a visitar al Chateau. Cita hoy a la s dos de la tarde: Visita y cata del Alter Ego de Palmer 2007 y Chateau Palmer 1996 , los dos super buenos. Al final Bernard de Laage de Meux, Directeur marketing et le ofreci una botella del 1986 de la reserva del Chateau : Eso si que es profesional , pero tan raro que me importava mentionarlo.

Hay un montón de vinos que te cuestan un ojo de la caja y ni te contestan… Fred no es un miliardario gringo o chino, es solamente un apasionado de vinos como hay tantos en nuestra vieja Europa: España, Francia, Belgica, etc…pero le contestaron y lo reciberon con mucho entusiasmo. Felicidades al « Chateau Palmer » …

Por infomacion, el viernes 3 de diciembre hare una cata de las 35 añadas de Palmer (dos partes..). Ya le explicaré ! Vez que « los Reyes » existan …jajajjajajaaa

L’autre jour Fred as organisé une dégustation chez lui. La bouteille de Palmer 1986 n’étais pas correcte et cela d’un avis unanime. Fred le lendemain as envoyé un mail au Chateau pour les informé. En plus d’avoir une réponse rapide, il reçoit une invitation a ramener la vieille bouteille et a visiter la propriété. Chose faite ce jour !!

Dégustation d’Alter Ego de Palmer 2007 y Chateau Palmer 1996 , les deux trés bons en compagnie de Bernard de Laage de Meux, Directeur marketing et communication. En plus Fred as reçu une bouteille de 1986 de la réserve du Château : Enfin un comportement de Grand, mais si rare que je tenais à en parler !

Tant de vins se prétendent « Grands » et se comportent comme des goujats avec leurs consommateurs à moins d’être un Chinois ou un américain ( cliché !). Pas de réponse, lettes types, l’oubli total…Fred est comme beaucoup de passionnés d’Europe : Belgique, Espagne, France, etc…et il as été reçu simplement mais avec gentillesse et courtoisie. Félicitations a Chateau Palmer !

Vendredi 3 décembre je fais une verticale de Palmer (1ére partie de 35 millésimes)…. je vous raconterais !

Saludos i siempre buen vino !

IVO