Jordi Pujol: Catalunya 2010

lundi, 29 novembre, 2010

Interview par Mathieu de Taillac du 29/11/2010.

LE FIGARO. – Le nationalisme et l’indépendantisme se renforcent en Catalogne: les relations entre la Catalogne et l’Espagne se sont-elles crispées?

Jordi PUJOL. – Sans aucun doute. Les ponts politiques et affectifs sont rompus. La demande, par le gouvernement catalan sortant, d’un nouvel «Estatut» (sorte de mini-Constitution qui régule les relations entre Barcelone et Madrid, NDLR) a mis le feu aux poudres. Il y a désormais un climat d’hostilité anticatalane à Madrid. Dans des moments de crise, pendant la transition démocratique par exemple, l’Espagne a plusieurs fois demandé l’aide de la Catalogne, et notre région la lui a toujours accordée. Mais, quand tout danger est écarté, l’Espagne tente de faire marche arrière et de récupérer ce qu’elle a cédé. Les Catalans sont déçus.

Acheter PIRATA, Espécial de Vinya IVO – Cadaqués

Quel avenir entre les Castillans et les Catalans?

L’Espagne sait ce qu’elle voudrait être: un État centralisé, où Basques, Catalans et Galiciens seraient totalement assimilés. La Castille veut que l’Espagne soit comme la France. Un pouvoir économique, politique et administratif très fort, très concentré. Les autres langues, les autres sensibilités et valeurs doivent disparaître. L’Espagne y est parvenue dans la plupart des régions, mais la Catalogne a résisté. Les attaques contre la Catalogne doivent cesser.

La suite dans l’article…

Le Figaro – International : «Les ponts sont rompus entre Madrid et la Catalogne»

IVO


Elecciones en Catalunya: Gana Mas !

lundi, 29 novembre, 2010

Les Catalans de l’autre côté regardent leurs cousins voter pour leur parlement ce dimanche 28 Novembre ! A quand l’unité catalane ???
Mas affronte Montilla . Les résultats sont sans doutes !

Artur Mas saluda junto a su esposa a sus seguidores / Getty

Artur Mas, dauphin de Jordi Pujol, remporte les élections et serra le prochain président de la Generalitat ! CiU torna a guanyar i aquest cop Mas obté prou avantatge. CiU es la força mes votada a 219 dels 221 pobles gironins !
A Figueres, dans l’Alt Empordà, avec 100% des dépouillements, CiU obtient 42 % des voix. Le PP dépasse le PSC comme seconde formation politique.
Dimanche soir, alors que 90 % des bulletins étaient dépouillés, Convergència i Unió était crédité de 62 sièges, soit 14 sièges de plus qu’actuellement. L’assemblée en compte 135. Mais le résultat surprise et absolument pas détecté par les sondages c’est la forte poussée de la droite : le Partido Popular devrait obtenir le meilleur de ses résultats en Catalogne depuis sa création et gagne quatre sièges de plus, passant de 14 à 18. Du côté des indépendantistes, les suffrages perdus par ERC sont allés partiellement au parti « Solidaritat Catalana », fondé il y a quelques mois par Joan Laporta, l’ex président du FC Barcelona, qui obtient une quadruple représentation parlementaire, un pour Gérone et deux pour Barcelone, dont celui de Joan Laporta.

El Punt – Notícia: El PP obté un resultat històric, el més gran a Catalunya”. Amb aquestes paraules, una eufòrica Alícia Sánchez-Camacho celebrava l’èxit electoral del seu partit, que ahir va muntar el quarter general a l’hotel del World Trade Center de Barcelona, un dels nous símbols de l’empresariat català.

MISE A JOUR A 22H10
CiU devrait logiquement gagner les élections mais sans la majorité absolue au Parlement de Catalogne.
Les résultats officiels (avec 85% des dépouillements) sont :
CiU : 62 députés
PSC : 29 députés
Partit Popular : 18 représentants
ERC : 10 représentants
ICV : 10 députés
Ciutadans : 3 députés
Solidaritat Catalana : 3 représentants

Visca Catalynya: Els Segadors: Catalonia National Anthem

Eleccions al Parlament en Cadaqués:

CiU : 52,41%
PSC : 13,69%
Partit Popular : 2,69%
ERC : 11,90%
ICV : 3,93%

Visca Catalunya, Visca Pirata !

MISE A JOUR de 23H05
Les résultats définitifs :
CiU : 62 députés
PSC : 28 députés
Partit Popular : 18 députés
ERC : 10 députés
ICV : 10 députés
Ciutadans : 3 députés
Solidaritat Catalana : 4 députés

Artur Mas, President de la Generalitat de Catalunya. (foto Afp)

IVO