USAP – Toulon

lundi, 28 février, 2011

Disabte 9 d’Abril 2011…… Saturday April 9th…… Samedi 9 Avril 2011 premier match de l’histoire de l’USAP et du rugby Català en notre Capitale Catalane: Barcelona.

© PHOTO PQR/L’INDEPENDANT/JEAN-LUC BOBIN

Sandro Rosell – Président del FC Barcelona – et Paul Goze – Président de l’USAP, l’ont confirmé ce jour lors d’une conférence de presse.

«Le quart de finale de Coupe d’Europe USAP-Toulon sera la fête du rugby catalan le 9 avril à Barcelone …..Nous sommes persuadés de pouvoir relever le défi de remplir Monjuic pour un match de rugby. » Sandro Rosell.

« Cet événement compte beaucoup pour nous pour trois raisons.

* Primo, nous voulons fêter le rugby catalan, du nord comme du sud, et célébrer l’union des deux clubs.

*Secundo, ce sera aussi la fête de la catalanité, une identité que portent le Barça et l’USAP.

* Tercio , nous voulons que ce soit la fête de la famille, que ce jour-là, les enfants, les parents, les grands parents viennent ensemble découvrir le rugby. Nous voulons, en organisant ce match, montrer également notre tendresse pour l’USAP, la tendresse d’un frère ». Sandro Rosell.

Barça toons…. USAP a Barcelone – vidéo !

L’USAP commercialisera 20.000 places, Toulon 8.000 et le Barça 20.000….Un début de victoire ..dans les tribunes…

Un site vas être créé pour l’occasion..


« Il y a 15 ans qu’à Perpignan on rêve de jouer à Barcelone. C’est fait. Nous voulons nous montrer à la hauteur et prouver que nous sommes le club de rugby de toute la Catalogne » Paul Goze.

Lluis Llach viendra peut être reprendre en choeur avec nous L’Estaca.

L’avi Siset em parlava
De bon matí al portal,
Mentre el sol esperàvem
I els carros vèiem passar.
Siset, que no veus l’estaca
On estem tots lligats ?
Si no podem desfer-nos-en
Mai no podrem caminar !(refrain)
Si estirem tots, ella caurà
I molt de temps no pot durar :
Segur que tomba, tomba, tomba !
Ben corcada deu ser ja.
Si tu l’estires fort per aquí
I jo l’estiro fort per allà,
Segur que tomba, tomba, tomba
I ens podrem alliberar. 

Però, Siset, fa molt temps ja :
Les mans se’m van escorxant,
I quan la força se me’n va
Ella és més ampla i més gran.
Ben cert sé que està podrida
Però és que, Siset, pesa tant
Que a cops la força m’oblida.
Torna’m a dir el teu cant É

L’avi Siset ja no diu res,
Mal vent que se l’emportà,
Ell qui sap cap a quin indret
I jo a sota el portal.
I mentre passen els nous vailets
Estiro el coll per cantar
El darrer cant d’en Siset,
El darrer que em va ensenyar

 

Tout l’article dans l’Indépendant a ce sujet… Le Barça et l’USAP s’unissent pour la fête du rugby catalan à Barcelone. et aussi dans l’Equipe :Le rêve barcelonais devient réalité….

..y tambien en la Vanguardia: Barça y USAP de Perpiñà presentan la Fiesta del rugby catalán

D’içi 10 jours des adresses de bons restau a Barcelona ou l’on peut boire Pirata et S’Alqueria pour mes amis amateurs de rugby…..

Visca Catalunya, Visca la llibertat,…sempre endavant mai morirem…

IVO


USAP… Coupe d’Europe….

samedi, 17 octobre, 2009

Le match contre Northampton dépassait le cadre de la deuxième journée de Coupe d’Europe. Il s’agissait de laver l’affront d’une défaite sans gloire en terre italienne. A ce niveau, la prestation de Perpignan (29-13) n’a souffert d’aucune contestation. Les Catalans ont clairement démontré qu’ils avaient retrouvé leur envie et leur fierté. Largement dominateurs en mêlée, ils ont mis au supplice le pack des Saints qui a reculé à chaque impact au point d’encaisser un essai de pénalité sous ses poteaux. Face au vent, les Catalans se sont évertués à porter les ballons le plus longtemps possible et ont dicté le jeu. Une magnifique combinaison entre Mermoz et Marty a concrétisé par un essai de toute beauté le jeu le collectif retrouvé de Perpignan.

David Marty et Perpignan ont battu Northampton.(AFP)

David Marty…face a Northampton.

Perpignan pouvait donc continuer son travail de sape et profiter des nombreuses fautes anglaises pour s’échapper à la marque. Dommage que la dernière passe n’ait pas toujours été à la hauteur du jeu envoyé. Cela a probablement coûté un bonus offensif que l’on voyait bien finir dans l’escarcelle de l’USAP. Comme l’a dit Jacques Brunel, «tant que l’on n’a pas perdu une deuxième fois, on n’est pas éliminé». Perpignan est donc toujours dans la course et, surtout, se comporte à nouveau en champion.

Sempre endavant mai morirem…

Le Nez dans le verre: Vente sur internet.  S’Alqueria Gran Vi Català

S'alqueria- Single photo - PETITE

IVO