USAP Perpignan – Stade Toulousain: 21-13

vendredi, 14 mai, 2010

Nem a Paris….. USAP Finalista del TOP 14…. Endavant ….

L’USAP  – Champion de France en titre – est toujours présent…En route pour Paris et la finale…cargolade, grillades, bon vi, etc…Tout un art de vivre..

Porical a battu Toulouse avec son pied, il a inscrit tous les points de l’USAP. L’USAP plein de réalisme a réussi a faire abstraction de cet essai idiot encaissé en contre dés le début du match pour revenir et finalement passer une belle équipe du Stade toulousain. Bonne chance aux Biarrots pour la finale de la H Cup…

Toulouse a cédé sous les coups répétés de la mêlée catalane.

Il leur manquait un coup de Pirata jejejejejejeee…..

Cali  au Stade Du-Manoir de Montpellier  annonçait la couleur : « Ça va être chaud. Il n’y a que Perpignan, sans chauvinisme, à proposer un tel rassemblement. Ça va déborder d’enthousiasme ».

Acheter PIRATA,Vinya IVO, Emporda: Le Nez dans Verre,

13 pénalités pour Toulouse 6 pour Perpignan. La treizième frappe Dusautoir qui est accusé d’avoir gratté le cuir. Porical a le sort du match au bout de son pied. Cela passe. (21-13) Tout un peuple, toute une nation est derriére lui.

Folle transhumance  sang et or à du-Manoir

La fraîcheur des Catalans a fait la différence en seconde période même si elle ne leur a pas permis de passer la ligne toulousaine. Les Stadistes ont été trop pénalisés.

Toulon ou Clermont-Ferrand  en finale? réponse demain soir…personellement je préfére Clermont !!

IVO


USAP, Perpignan – Stade Toulousain: Demies finales 2010

dimanche, 9 mai, 2010

Divendres 14 de Maig  mes de 15000 seguidors per la semifinal del TOP 14….La USAP disposerà per a la semi final que es portarà a terme el proper 14 de maig (a 21h00) a l’estadi de la Mosson de Montpellier, de 10 000 places.

Orgullós d’ésser català. Orgullós d’ésser Usapista !!

Ce 14 mai aura lieu la demi finale du TOP 14, à Montpellier, opposant notre club – l’USAP  -Actuel Champion de France – au Grand  Stade Toulousain !!!
L’ USAP aura besoin de nous, nous devons mettre le feu !!! soutenir nos sang et or, jusqu’à l’extinction de notre bel accent.
N’oubliez pas d’amener avec vous, notre magnifique Bandera Catalana, pour montrer aux yeux de la France, la ferveur  catalane.

Le drapeau n’est pas un vulgaire truc offert par les organisateurs de matchs de rugby…

Image

Vinatis : ACHAT Pirata .

«Franchement, Perpignan, on s’en moque. On s’en moque complètement. On va continuer de mettre des joueurs cadres importants au repos pour préparer la finale européenne», a déclaré Guy Novès. La demi-finale contre Perpignan «n’a pas grande importance à mon sens, si ce n’est la chance ou la malchance de jouer contre une équipe qui s’est reposée depuis trois semaines (dispensée du barrage et éliminée de la Coupe d’Europe) et qui nous attend pour nous crever», a poursuivi le manageur toulousain.

Surtout ne le croyez pas …. Il veulent tout et laisser les miettes pour les autres… Belle intox du pére Novés. Pourquoi pas un remake de 1995-96 avec championnat et Coupe d’Europe pour le Stade Toulousain? Réponse Vendredi soir…

Les prises de position des joueurs contredisent la posture du patron. « On est des charognards, on veut tout gagner », ajuste Jauzion. « Je veux un titre », ajoute Dusautoir. « Il reste deux ou trois matchs à jouer et un ou deux titres à aller chercher : ce n’est pas maintenant qu’on va lâcher », insiste Clerc.

Jacques Brunel (manager de l’USAP) finalement vous rencontrerez Toulouse en demi-finale vendredi à Montpellier, quelle est votre réaction ?
Ce n’est pas vraiment une surprise. Je m’attendais à ce verdict. Même si l’on pouvait imaginer un scénario de match différent, je voyais mal Toulouse s’incliner à domicile. Le score a trop vite enflé pour que Castres les perturbe vraiment. Avec 14 points inscrits lors du premier quart d’heure, les Toulousains avaient déjà fait l’essentiel. Toulouse s’est ensuite surtout reposé sur sa grosse défense et sa

capacité à bonifier les balles de récupération.

Les Toulousains n’ont pas semblé devoir puiser dans leurs réserves, alors qu’ils enchaînaient un 3 e match décisif en deux semaines…
Effectivement, ils n’ont pas eu besoin de faire de gros efforts, d’emballer la partie. Ils n’ont pas laissé beaucoup de jus, le match n’était pas vraiment rythmé à cause des nombreux en-avants castrais. Ils ont pu faire tourner leur effectif et préserver leurs joueurs.

Ce n’est pas vraiment une bonne nouvelle pour l’USAP ?
Je le répète, on s’attendait à les affronter. C’est la 17 e fois consécutive qu’ils disputeront les demi-finales du championnat de France. Cela ne pouvait pas être autrement. De toute façon, si l’on veut aller au bout, il faut battre deux des trois meilleures équipes françaises. Nous n’avons pas le choix.

Toulouse mate l'USAP

Guy Novès assure que réaliser le doublé Top 14-H-Cup est impossible. Qu’en pensez-vous ?
Je le crois (sourire).

Vous avez tout de même décelé quelques faiblesses chez les Toulousains hier ? La touche peut-être ?
La touche peut-être. Mais, il faut savoir que le contre castrais est le plus performant du Top 14. De plus, la composition de la 3 e ligne du Stade Toulousain, avec Picamoles plutôt que Sowerby, offre moins de solutions en touche. Mais je vois peu de faiblesses à cette équipe.

*********

Dans les affrontements entre Toulouse et Perpignan, on a coutume de rester maître chez soi. Le Stade l’a en effet emporté sur l’USAP lors des onze dernières confrontations dans la ville rose. Il faut remonter à la saison 1981-82 pour trouver trace d’une victoire catalane en terre toulousaine (0-9).
L’inverse est aussi vrai : les Rouge et Noir sont repartis bredouilles d’Aimé Giral lors de leurs onze  derniers déplacements. La dernière victoire date de la saison 1989-90 (12-10).. Et vendredi…….

*** Vinatis : ACHAT S’Alqueria

Fins aviat.. nos viuerem Divendres….

IVO


USAP 17 – Stade Toulousain 15…. enhorabona !

dimanche, 30 août, 2009

Champion en titre, Perpignan se devait de réagir en tant que tel après deux premières sorties pas totalement convaincantes. La victoire face à Bayonne était propre sans être brillante et la défaite à Montpellier stigmatisait un net déficit d’envie dans le combat. Pour Toulouse, rien de grave, mais la preuve que les réglages sont encore à peaufiner…. Bref une victoire qui fait du bien.

datPhoto3_4a99a841bd5de_N

Jacques Brunel (manageur de Perpignan): «C’était particulier parce que pour une fois, depuis plusieurs saisons, Toulouse se déplaçait au complet à Perpignan. Sur ce match, on a retrouvé notre esprit de l’an dernier, on a été bien défensivement, dans l’affrontement, mais on a aussi osé, on n’a pas été « chiche » dans nos intentions. A la différence de samedi dernier à Montpellier, on a gagné nos duels aujourd’hui, c’est certainement là que se fait la différence.»

Guy Novès (manageur général de Toulouse): «On ne mérite pas de gagner et finalement, ce point de bonus défensif ramené de chez le champion est plutôt positif. On a joué à l’envers, pas dans les bons moments et pas dans les bons endroits, on n’a notamment pas su jouer avec le vent en première période, notre jeu au pied n’a pas non plus été à la hauteur.» 

Maxime Mermoz (trois-quart centre de Perpignan): «On s’est remis dans le droit chemin, on avait besoin de gagner un match de haut niveau. Aujourd’hui, ça passait ou ça cassait… C’est passé et, je crois, après un match complet. On se relance après deux matchs étranges à Montpellier et contre Bayonne, c’est bon pour ce début de saison.» (AFP)

mes informacio:Perpignan en champion – Rugby – Top 14 – L’EQUIPE.FR

o també enWeb oficial del rugby català.

S'alqueria- Single photo - PETITE

 

 


IVO