Bordeaux Primeurs & Vina Tondonia.

jeudi, 6 avril, 2017

C’est la saison qui le veut avec les primeurs de Bordeaux. Les notes sur des vins en cours d’élevages sortent de partout… En théorie ce sont des prototypes qui ressembleront fort au vin final, et le vin final vous serras livré dans 18 mois approximativement.  En attendant il faut les vendre et donc ce qui étais une réunion de professionnels dans les année 80  est devenue – depuis que l’Oncle Bob as fait sortir de l’ombre les Bordeaux en 1982 – une grand messe ou l’on célèbre les Grands Vins de Bordeaux, et depuis peu aussi quelques vins d’ailleurs ( en général des vins d’amis vignerons d’ailleurs ou des domaines étrangers appartenant à des bordelais.) Bordeaux est devenu bien plus ouvert que l’on ne veuille bien le penser !

Le débat sur la notation d’un vin fait rage: Sur 20 ou sur 100? et pourquoi noter? etc… Quand je connais un dégustateur – par rapport à ses commentaires – je m’étalonne par rapport à lui. s’il est excessif ou s’il est sévère, je l’apprécie et sait ou m’en tenir. C’est une aide, quand on doit choisir rapidement et que le temps vous est compté. D’ailleurs je viens de vendre quelque jolies quilles de vins d’Espagne.

Viña TONDONIA, pour ceux qui connaissent, une bodega mythique qui produit un blanc sec tout aussi inhabituel que splendide ! J’en achètes et en bois relativement régulièrement. Là, c’est un de ses rouges qui se retrouve sous la lumière des projecteurs: 94 Parker et 94 avec Penin.

Vu le prix public du vin en Espagne (20-25€), je me suis dit qu’il fallait que je le goute pour ne pas mourir idiot. (j’en avais déjà bu à plusieurs reprises, mais n’avais jamais été très emballé.)

Je vais donc en acheter un bouteille au « pousse-caddie », car je n’ai que cela prés de chez moi .. : Viña TONDONIA Reserva 2004 Rioja .. C’est joli, non !

Bon, j’ouvres la bouteille, premier point qui me gênes, un bouchage ou le bouchon ressort, C pas beau et un bouchon ou le bout est à peine marqué par la couleur du vin.. pour un 2004.. il semblerait donc qu’il ait été mis en bouteille récemment mais là aucun moyen de le savoir: L-0332 au bas sur la contre étiquette, c’est pas facile a déchiffrer !

Je me verses un bon verre, en accompagnement de ma belle côte de cochon aux petits légumes de saison : Derniéres asperges sauvages- fèves, ail frais et noir. Jolie robe brillante et pas trop obscure, presque bourguignon, mais nez fermé ! En bouche un jus « sec » et zéro longueur .. bref, séché par la planche, maladie espagnole sur les « Gran Reserva » et parfois aussi sur les Reserva .. M…E ..

Tondonia Reserva 2004 & Côte de cochon..

Tondonia Reserva 2004 & Côte de cochon..

Je me dis que le plat n’est pas idéal et je me refait une série de côtelettes d’agneau de lait et pousses de romarin sauvage frais, c’est la saison et avec un beau Rioja ça le fait, normalement. Pareil, le vin ne s’est toujours pas ouvert….. rien, le jus reste maigre et le plaisir néant.

Alors Oui, les notes sont importantes, elles peuvent aider, mais les commentaires sont tout aussi important, mais surtout, GOUTTEZ, BUVEZ  avant de vous jeter sur un achat impulsif que vous pourriez regretter et n’en voulez pas à celui qui a noté en « âme et conscience » Si cela se trouves le jour ou il l’as dégusté il as probablement eu un vin différent. C’est la vie !

Si vous êtes intéressé par des bons vins d’Espagne vous pouvez me contacter en message personnel.

Salut i força…

IVO


España y Parker….

mardi, 7 juin, 2011

Début Mai 2011 à Madrid, Robert Parker du Wine Advocate  (Members Home Page)  as déclaré que  «la clé pour que les vins espagnols aient une place majeure sur le marché US, c’est la formation, la preuve par la dégustation. » Il as ajouté : « je n’ai jamais servi un vin espagnol à quelqu’un qui ne l’aie pas apprécié. ».. J’espére bien !!

Je sais que Parker est un spécialiste du marché US…  Mon analyse est différente de la sienne. L’impact de sa notation est telle que plus un « importateur » ne prends plus le risque d’acheter un vin sans qu’il ait déjà été adoubé par Parker et autres… Je reçois des mails de particuliers qui voudraient acheter l’un de mes vins… et pas un importateur pour relayer … « vas comprendre Charles !! »

Trouvé cette photo en tapant « robert parker sur google ».. C quand même plus sympa que Bob ou le Dr….

Une étude montre que 24% des touristes étrangers déclarent consommer plus de vins espagnols après leur séjour dans la péninsule ibérique. Toute les études montrent ces phénoménes, rien de nouveau..juste un rappel ! Selon cette étude, les touristes allemands, anglais, américains, belges et hollandais dépensent 221 millions d’euros chaque année en achat de vins espagnols. Il eut été intéressant de connaitre la répartition par tranches de prix…

Depuis quelques années Robert Parker soutient le potentiel viti-vinicole de l’Espagne et son aspiration à devenir l’acteur clé du marché mondial du vin. Il est ainsi fidèle à ses prédictions qu’il avait réalisé en 2005. Il prévoyait en effet que l’Espagne deviendrait un pays phare pour la viticulture (cliquer ici pour lire l’article de Vitispéhre listant ses 12 prédictions pour 2015)Sa réputation est telle qu’il réussiras à faire sortir de nouvelle pépites ( j’ai des copains qui viennent d’ailleurs d’avoir une note supérieure à 90…) mais j’espére sans l’aide de son acolyte, Dr Miller – une vrai catastrophe ambulante !

6 – Spain will be the star:
Look for Spain to continue to soar. Today it is emerging as a leader in wine quality and creativity, combining the finest characteristics of tradition with a modern and progressive winemaking philosophy. Spain, just coming out of a long period of cooperative winemaking that valued quantity over quality, has begun to recognize that it possesses many old-vine vineyards with almost unlimited potential. Spanish wineries recognize that they are trapped neither by history nor by the need to maintain the status quo that currently frustrates and inhibits so many French producers. By 2015, those areas that have traditionally produced Spain’s finest wines (Ribera del Duero and Rioja) will have assumed second place behind such up-and-coming regions as Toro, Jumilla and Priorat.

10 – Unoaked wine will find a wider audience:
Given the increasingly diverse style of foods we eat as well as the abundant array of tastes on our plates, there will be more and more wines that offer strikingly pure bouquets and flavors unmarked by wood aging. Crisp, lively whites and fruity, savory and sensual reds will be in greater demand in 2015 than they are in 2004. Wood will still have importance for the greatest varietals as well as for wines that benefit from aging, but those wines will make up only a tiny part of the market.

Robert Parker ha analizado el presente y prometedor futuro de los vinos españoles en el mercado norteamericano, en una mesa redonda junto con representantes de las bodegas españolas, el ICEX y el Ministerio de Medioambiente, Medio Rural y Marino (MARM) que se ha celebrado esta mañana en Madrid. La clave para conseguir una mayor presencia de los vinos españoles en EE.UU. es “darlos a probar, ha declarado Parker, quien ha añadido que es muy optimista respecto del futuro de los vinos españoles en el mercado norteamericano, de los que ha dicho:“nunca he servido un vino español a alguien a quien no le haya gustado”. Faltaria que le sirve algo malissimo… No es solamente « darlos a probar » si no que los « importadores US » no saben mas comprar y catar sin las punctuaciones del Parker, ni hacer la diferencia entre un vino que se beve joven y los vinos con mas caracter que necesitan mas tiempo para disfrutar el maximo… Mas Info: « Robert Parker analiza en Madrid el futuro de los vinos españoles en EE.UU. »

IVO


Parker, Joselito, jabugo, pata negra…

dimanche, 15 mai, 2011

El mercado del Jamon-Jabugo esta actualmente en una situacion dificil. Pero en este mercado hay Bodegas o productores que siempre han sido « los mejores » !! Joselito hace parte de este grupo. Por eso, el pasado 4 y 5 de Mayo recibieron a Robert Parker, que no es solamente « el wine guru » ( eso es una tonteria..No hay wine guru sino gente que no entienden nada y que siguen, o gente que piensan saber y que esta pro o contra el !!). No conosco Bob personalmente, pero amigos que lo conocen desde « toda la vida » me dicen que un amante de la cosas buenas, y eso me lo puedo creer. A el le gusta los vinos buenos, i la buena comida.. pués como a mis amigos o a mi, pero « el » es un periodista que cuando dice una cosa todos lo escuchan i lo siguen, porque hay demasiado gente sin educacion del vino i de la buena comida en USA i tambien afuera…

Le marché des jambons en Espagne vas mal.Néanmoins dans ce marché des producteurs tirent leur épingle du jeu, continuant à produire des jambons de grande qualité !! Joselito fait de ces rares entreprises. Les 4 et 5 mai dernier ils recurent Robert Parker, qui en dehors d’être un journaliste réputé dans le vin est aussi un amoureux des bons produits et des bonnes tables… Je ne penses pas que le « Gourou » vas révolutionner le monde du Jambon- Pata Negra – , mais vu sa sphére d’influence et l’ignorance des consommateurs, cela ne peut que faire du bien à l’ensembles des bons producteurs de Pata Negra dont  Maximiliano qui fait partie de l’élite tout comme Joselito

En palabras del propio Robert Parker:

“El Jamón Joselito es el mas grande tesoro culinario de España y uno de los productos naturales mas finos del mundo. Probar Joselito es una experiencia singular e inolvidable. » (nota que Parker no habla Castellano !!)

« Le jambon Joselito est le plus grand trésor culinaire d’Espagne et un des produits naturels les plus fins du monde. Gouter Joselito est une expérience singuliére et inoubliable » (traduit par moi de l’espanyol, sachant que Parker ne parles pas Espanyol !!  

Claro que Joselito esta bien, muy bien, pero a mi me parece mejor, hoy dia, los jabubos de pata negra « Triple XXX » (triple equis – Curación mínima 24 meses.) de Maximiliano (www.maximilianojabugo.com) – Proceden de cerdos criados en libertad y engordados en los encinares de Andalucía, Extremadura y Portugal durante la otoñada.

Il est Clair que Joselito est trés bon voir excellent, mais en ce qui me concerne je préfères les Pata Negra  « Triple XXX » ou « Dos XX »  de Maximiliano (www.maximilianojabugo.com) – Les cochons viennent d’élevages ou ils sont en liberté à l’automne en Andalousie, Extremadure ou Portugal.

C’est un peu comme si on aime préfère plus un Vega Sicilia que d’autres préfèrent un Mauro ou un Pingus ou bien même un Vinya Tondonia, ou pour prendre des références de Grands vins français: Chateau Margaux o Latour o PetrusIl n’y en as pas un meilleur qu’un autre si ce n’est que l’on est dans  l’excellence, les différences, les subtilités, les moments de plaisirs….

Es un poco como si a uno le gusta mas un Vega Sicilia y a los otros les gusta mas el Pingus,  el Mauro o el Viña Tondonia o si hablamos de Grandes vinos de Francia: Chateau Margaux o Latour o Petrus… No hay un o mejor que le otro, si no que aceptar la excelencia i las diferencias i tomar los a momientos en los cuales tienes ganas y placer de hacerlo.

De toda manera aunque Parker no te lo dice, con el Jabugo Maximiliano Triple XXX o Dos XX, toma te una copa de S’Alqueria 2006… i con la paleta una copa de Pirata, ya podras disfrutar…

De toute façon et même si Parker ne te le souffle pas, avec le Jabugo de Pata Negra Maximiliano Triple XXX o Dos XX, prends un verre de S’Alqueria 2006…et avec l’épaule (paleta) un verre de Pirata pour te régaler…..

Para comprar El Jamon de Jabugo de Maximiliano -Pour acheter les Jambons : Nuestra tienda – Jamones Maximilano Jabugo

Para compra S’Alqueria o Pirata – Pour acheter mes vins: Vins – shop vinya ivo

« Bon profit « !

IVO


Wine Future: Rioja 2

samedi, 14 novembre, 2009

Ryan’s Speech at WineFuture Conference in Logroño, Spain:

For the past decades the everyday consumer has been ignored. I’m not talking about the high end or even weekend wine geek, but rather the consumer who likes wine, wants a better bottle and could give a shit if the wine has terroir or 90+ points. They want to enjoy the wine for what it is, social lubricant,..

Ryan Opaz - wine future

The problem is retailers, importers, and the press were all trying to sell the same package of BS that you need to “know wine” to love wine. It’s the teach first drink later model, which I believe leads too often to consumers afraid that they might do something wrong, and as a result they end up simply buying based on price and what the label looks like. Why, because they are the only things not trying to tell them that they aren’t smart enough to enjoy wine. The consumer has choices, or is starting to, and the internet is bringing us these choices.

these consumers now are talking about wine and buying wines, and are doing it with the tools they use to communicate within their social circles everyday.

Facebook, once a college meet up site, is now a place where brands are being built…While in another more recognizable form for many of us we have Social tasting note sites like Adeggaand Cellartracker which are allowing consumers to share online what wines they own and to see what their friends are drinking.

A lot of people laugh at these online tools  but it reminds me of a quote I found online: “This ‘telephone’ has too many shortcomings to be seriously considered as a means of communication. The device is inherently of no value to us.” This was Western Unions response to the telephones invention.

Ironically similar statements are being made about blogging today. The truth is that we are seeing the fading away of yesterdays’ tools of communication, giving way to a new way of looking at wine.

Today’s consumers have voices. The internet have given them voices, And these voices are not your competitors or enemies, but rather clients, readers, buyers, and sometimes new friends.But the real truth is that the consumer is tomorrows critic. And in the end if they don’t know where Tempranillo comes from it doesn’t matter,  they do know whether or not they like the wine. As a group they have an aggregated voice that is powerful and broad.

they will be the ones to buy your products, and share their thoughts with their friends, just like they always have. If you do not listen to them…you lose. If you choose to engage with them…you win.

Today the internet is also a conversation. It is not monologue it is a dialog. If you are not prepared to engage and talk to your consumer, be prepared for disappointment. Today’s consumer wants a conversation…no they expect one.

YEEEAAAPPP…. I could not agree more with you Ryan (Catavino ) ! Thanks.

Pirata sbarbaro

Jancis Robinson M.W. : « I can’t honestly say that we solved the wine business’s problems.  In fact I felt that we did not discuss its gravest ones – economic peril for so many – in enough detail.

b8e0fdeca0ba939af6d11827358d09510Jancis Robinson M.W. – O.B.E & Robert Parker Jr

But the conference was certainly not a waste of time, and represented a huge coup on the part of Pancho Campo (seen at the microphone) and the Wine Academy of Spain team to have managed to get such a high-profile crowd together. »

WineFuture on video | Tasting Notes & Wine Reviews from Jancis Robinson

____________________________

Robert Parker’s ‘Grand Garnacha tasting »: The Grand Garnacha Tasting – Wine Future Conference – Catavino

« Tonight ( Friday 13th) in the hall of the Rioja Forum in Logrono Robert Parker sat at the head table overseeing a sold out auditorium of 450+ representatives of the wine world eager to share a glass with him. Kevin Zraly, the pre-eminent figure in wine education in the US & Pancho Campo MW, President of the Wine academy of Spain who organised the event, moderated the session. Catavino was there, live-blogging, photographing, tweeting, and recording tasting notes live on adegga.com, and I was part of the team.

List of wines poured:

Châteuneauf-du-Pape –France/Francia
1.
Domaine Charvin 2007
2. Marcoux Vieilles Vignes 2007
3. Mont Olivet – La Cuvee du Papet 2007
4. Chapoutier Barbe Rac 2007
5. Barroche Pure 2007
6. Vieille Julienne 2007
7. Pierre Usseglio-Mon Aieul 2007

Spain/España
8.
Atteca Armas 2007 – DO Calatayud
9. Mancuso 2005 – Vino de la Tierra de Valdejalón
10. Espectacle 2006 – DO Montsant
11Clos Erasmus 2005 – DOCa. Priorat
12. Aquilon 2006 – DO Campo de Borja

California
13.
Pandora – Alban 2006
14. Sine Qua Non Atlantis 2005

Australia
15.
Killikanoon Duke 2006
16. Greenock Creek Cornerstone 2006
17. Clarendon Hills Old Vines Romas 2006
18. Torbreck Les Amis 2005

Rioja
19
. Marqués de Riscal de 1945
20. Contador 2007

He ( Robert Parker)  spoke lucidly and passionately about his love of wines and his unpretentious style and incredible knowledge was somewhat captivating. For Parker the responsibility of the great winemaker is to “capture and translate the essence of your terroir and faithfully respect the vintage given to you by Mother Nature”.

Report from Raymond Magourty for « Catavino ».

YYYEEEAAAAPPPPPP…. When it’s nice…it’s nice?? STOP the fuss ! Enjoy on your own  !!

S'alqueria- Single photo - PETITE

IVO