USAP – Toulon

lundi, 28 février, 2011

Disabte 9 d’Abril 2011…… Saturday April 9th…… Samedi 9 Avril 2011 premier match de l’histoire de l’USAP et du rugby Català en notre Capitale Catalane: Barcelona.

© PHOTO PQR/L’INDEPENDANT/JEAN-LUC BOBIN

Sandro Rosell – Président del FC Barcelona – et Paul Goze – Président de l’USAP, l’ont confirmé ce jour lors d’une conférence de presse.

«Le quart de finale de Coupe d’Europe USAP-Toulon sera la fête du rugby catalan le 9 avril à Barcelone …..Nous sommes persuadés de pouvoir relever le défi de remplir Monjuic pour un match de rugby. » Sandro Rosell.

« Cet événement compte beaucoup pour nous pour trois raisons.

* Primo, nous voulons fêter le rugby catalan, du nord comme du sud, et célébrer l’union des deux clubs.

*Secundo, ce sera aussi la fête de la catalanité, une identité que portent le Barça et l’USAP.

* Tercio , nous voulons que ce soit la fête de la famille, que ce jour-là, les enfants, les parents, les grands parents viennent ensemble découvrir le rugby. Nous voulons, en organisant ce match, montrer également notre tendresse pour l’USAP, la tendresse d’un frère ». Sandro Rosell.

Barça toons…. USAP a Barcelone – vidéo !

L’USAP commercialisera 20.000 places, Toulon 8.000 et le Barça 20.000….Un début de victoire ..dans les tribunes…

Un site vas être créé pour l’occasion..


« Il y a 15 ans qu’à Perpignan on rêve de jouer à Barcelone. C’est fait. Nous voulons nous montrer à la hauteur et prouver que nous sommes le club de rugby de toute la Catalogne » Paul Goze.

Lluis Llach viendra peut être reprendre en choeur avec nous L’Estaca.

L’avi Siset em parlava
De bon matí al portal,
Mentre el sol esperàvem
I els carros vèiem passar.
Siset, que no veus l’estaca
On estem tots lligats ?
Si no podem desfer-nos-en
Mai no podrem caminar !(refrain)
Si estirem tots, ella caurà
I molt de temps no pot durar :
Segur que tomba, tomba, tomba !
Ben corcada deu ser ja.
Si tu l’estires fort per aquí
I jo l’estiro fort per allà,
Segur que tomba, tomba, tomba
I ens podrem alliberar. 

Però, Siset, fa molt temps ja :
Les mans se’m van escorxant,
I quan la força se me’n va
Ella és més ampla i més gran.
Ben cert sé que està podrida
Però és que, Siset, pesa tant
Que a cops la força m’oblida.
Torna’m a dir el teu cant É

L’avi Siset ja no diu res,
Mal vent que se l’emportà,
Ell qui sap cap a quin indret
I jo a sota el portal.
I mentre passen els nous vailets
Estiro el coll per cantar
El darrer cant d’en Siset,
El darrer que em va ensenyar

 

Tout l’article dans l’Indépendant a ce sujet… Le Barça et l’USAP s’unissent pour la fête du rugby catalan à Barcelone. et aussi dans l’Equipe :Le rêve barcelonais devient réalité….

..y tambien en la Vanguardia: Barça y USAP de Perpiñà presentan la Fiesta del rugby catalán

D’içi 10 jours des adresses de bons restau a Barcelona ou l’on peut boire Pirata et S’Alqueria pour mes amis amateurs de rugby…..

Visca Catalunya, Visca la llibertat,…sempre endavant mai morirem…

IVO


TGV: Barcelona, Perpinya, Paris

dimanche, 24 janvier, 2010

Vía directa a París

El anuncio que ayer hizo en Barcelona el presidente de la SNCF, Guillaume Pepy, de que la ferroviaria francesa tiene previsto llevar el TGV a Figueres a finales de año es, de entrada, una buena noticia. Además de mejorar la conexión de la capital del Alt Empordà con Perpiñán y el Rosellón, permitirá rebajar el tiempo de viaje entre París y Barcelona en una hora y veinte minutos. Sin embargo, para que este último trayecto sea competitivo, su duración tendría que ser mucho menor. Y esto sólo será posible si se acometen obras que acumulan importantes retrasos, tanto de este lado de la frontera, que no estarán hasta el 2012, como, sobre todo, las del otro, que se dilatan hasta el 2020. Por otra parte, en el corto plazo, sería deseable que el servicio ferroviario transfronterizo que aproveche los tramos de alta velocidad ya construidos sea fruto de la planificación conjunta entre la operadora francesa y Renfe y con trenes que puedan cubrir todo el trayecto, sin incómodos transbordos

El viaducte sobre la AP-7 de Mollet és probable que no vegi passar trens de passatgers fins al 2012, quan estiguin acabats els túnels urbans de Barcelona i Girona

viaduc sobre la AP 7.

El llarg camí del TGV a París.

Els trens passaran aquest 2010 pel Pertús, però hi arribaran per via convencional .
El fet que a finals d’aquest any es pugui viatjar amb un mateix tren d’ample europeu entre Barcelona i Perpinyà no vol pas dir que sigui possible un viatge en tren d’alta velocitat de Barcelona a París. Ni de bon tros. La història del tren d’alta velocitat entre Catalunya i França està plena de despropòsits, el primer dels quals va ser que la primera línia de l’Estat (Madrid-Sevilla), mirés cap a Àfrica i no a Europa.

Però, deixant de banda greuges històrics, el que cal explicar ara és que almenys fins a l’any 2020 no hi haurà cap tren que pugui circular en alta velocitat als 1.100 quilòmetres que separen Barcelona de París. D’ara fins a aquesta data, en què està previst que es posi en servei la nova línia Perpinyà-Montpeller, només hi haurà pedaços provisionals i trens que circularan alternativament per vies convencionals i d’alta velocitat.

El primer que veurem, segurament a finals d’aquest any, són aquests pedaços provisionals. Ho va explicar ahir en una visita a Barcelona el president dels ferrocarrils francesos (SNCF), Guillaume Pepy, que va explicar que el primer pas podria ser un tren entre Perpinyà i Figueres, cosa difícil si es té en compte que l’estació d’alta velocitat de Figueres no està ni començada. Més senzilla s’entreveu una connexió amb Barcelona i Girona, amb un recorregut que s’hauria de fer amb trens d’eixos intercanviables. Aquest tren aniria per via convencional i d’ample ibèric entre Barcelona i el sud de Figueres, on es col·locaria una plataforma de canvi d’eixos. Un cop amb els eixos adaptats a l’ample europeu, un procés que en els trens moderns dura uns cinc minuts, el comboi podria circular fins a Perpinyà i més enllà a través del túnel del Pertús. Aquest trajecte, que ara es fa en 3 hores i 50 minuts es podria reduir per sota les tres hores, però en cap cas es podria considerar un viatge d’alta velocitat.

No és l’única possibilitat que hi ha per connectar les dues ciutats. Hi ha qui ha arribat a proposar, fins i tot, que s’utilitzin trens d’ample europeu que surtin de l’estació de Sants, donin la volta pel ramal de mercaderies de Castellbisbal i enllacin amb la frontera alternant la línia de TGV amb els trams de la convencional on s’està col·locant un tercer rail perquè hi puguin circular trens de les dues amplades. Més que una solució provisional, un invent que sembla tret del TBO.

REGION

Des TGV entre Perpignan et Figuères d’ici la fin de l’année 2010.

Guillaume Pepy, dopé à bloc, en visite à Barcelone hier a annoncé que la SNCF souhaite lancer une liaison TGV entre Paris et Figuères dès la fin de l’année. Elle empruntera le tronçon international et le tunnel du Perthus et permettra de gagner plus d’une heure.

Le président de la SNCF a chaleureusement félicité le maire de la capitale catalane tandis que ce dernier lui montrait les maquettes de la gare de la Sagrera, dont les travaux commenceront sous peu et qui sera complètement terminée en 2014. Selon lui, le projet d’ensemble qui comprend la perforation souterraine de la ville, est « le plus grand et le plus spectaculaire chantier ferroviaire existant en Europe ». Il n’en revenait d’ailleurs pas qu’il puisse ne coûter « que » 1,2 milliard d’euros…Le maire Jordi Hereu en a même oublié de répéter son leitmotiv favori : à quand le « maillon manquant Perpignan-Montpellier ? « . Cependant Guillaume Pépy a précisé que le délai prévu restait 2020.

La connexion grande vitesse avec l’Espagne est donc devenue soudainement prioritaire. Au point même que la France veut « donner un coup de pouce » à l’Espagne en annonçant qu’à la fin de cette année, les trains TGV arriveront à Figueres. C’est une « proposition » que le président de la SNCF fera à son homologue de la Renfe, Teofilo Serrano, qu’il a invité à Paris en février.
La SNCF prolongerait donc le parcours des deux TGV qui, à ce jour, ont pour terminus la gare de Perpignan jusqu’à celle de Figueres, dès décembre. Il y aura alors deux allers et retours par jour permettant de relier Paris à Barcelone en 7 h 20 environ (contre 8 h 40 dans le meilleur des cas aujourd’hui, dont 3 h pour Perpignan-Barcelone) grâce à une correspondance avec des trains espagnols à Figueras.
Ce qui n’exclura pas l’arrêt à Perpignan, bien évidemment. En fait, c’est à la future nouvelle gare appelée « Alt Empordà  » que descendront ou monteront les voyageurs. Située sur la commune de Vilafant, elle est en cours de construction depuis le mois d’octobre.

IVO


USAP – Clermont

samedi, 26 septembre, 2009

Champion Perpignan …Clermont sous le choc !

Vern Cotter (entraîneur de Clermont) : «On a été pris sur l’entame de match, on a été incapables de mettre la main sur le ballon et de mettre la pression sur nos adversaires. Ils ont été bien plus efficaces que nous. Au total, on a été pris sur la vitesse et sur le rythme mis par les Perpignanais.»

gerrie-britz-inscrit-un-essai-pour-perpignan-sous-les-yeux-dGerrie Britz : Essai sous les yeux de Vermeulen.

Devant 14000 spectateurs, Perpignan a sorti un gros match pour étouffer Clermont (19-3) ce samedi. Dominés dans tous les secteurs, les Auvergnats ont subi durant toute la rencontre. Clermont n’était pourtant pas venu juste pour profiter de la réception d’après match. C’est pourtant tout ce que leur ont laissé les Catalans à se mettre sous la dent, maintenant leader du Championnat du TOP 14 !

Les points:
Perpignan: 3 essais Grandclaude (2) Britz (12) Candelon (50), 2 
transformations N. Laharrague (2, 12)

Clermont: 1 pénalité B. James (18)

Et pour fêter cela….Sempre Endavant .

S'alqueria- Single photo - PETITE

…  SA’lqueria, Gran Vi Català: Le Nez dans le Verre.

IVO


USAP 17 – Stade Toulousain 15…. enhorabona !

dimanche, 30 août, 2009

Champion en titre, Perpignan se devait de réagir en tant que tel après deux premières sorties pas totalement convaincantes. La victoire face à Bayonne était propre sans être brillante et la défaite à Montpellier stigmatisait un net déficit d’envie dans le combat. Pour Toulouse, rien de grave, mais la preuve que les réglages sont encore à peaufiner…. Bref une victoire qui fait du bien.

datPhoto3_4a99a841bd5de_N

Jacques Brunel (manageur de Perpignan): «C’était particulier parce que pour une fois, depuis plusieurs saisons, Toulouse se déplaçait au complet à Perpignan. Sur ce match, on a retrouvé notre esprit de l’an dernier, on a été bien défensivement, dans l’affrontement, mais on a aussi osé, on n’a pas été « chiche » dans nos intentions. A la différence de samedi dernier à Montpellier, on a gagné nos duels aujourd’hui, c’est certainement là que se fait la différence.»

Guy Novès (manageur général de Toulouse): «On ne mérite pas de gagner et finalement, ce point de bonus défensif ramené de chez le champion est plutôt positif. On a joué à l’envers, pas dans les bons moments et pas dans les bons endroits, on n’a notamment pas su jouer avec le vent en première période, notre jeu au pied n’a pas non plus été à la hauteur.» 

Maxime Mermoz (trois-quart centre de Perpignan): «On s’est remis dans le droit chemin, on avait besoin de gagner un match de haut niveau. Aujourd’hui, ça passait ou ça cassait… C’est passé et, je crois, après un match complet. On se relance après deux matchs étranges à Montpellier et contre Bayonne, c’est bon pour ce début de saison.» (AFP)

mes informacio:Perpignan en champion – Rugby – Top 14 – L’EQUIPE.FR

o també enWeb oficial del rugby català.

S'alqueria- Single photo - PETITE

 

 


IVO


USAP – Aviron bayonnais, Bayonne.

dimanche, 16 août, 2009

L’USAP est au rendez vous et a commencé la défense de son titre de champion de France par une probante victoire face à Bayonne. Des Bayonnais qui pouvaient cependant s’en vouloir d’avoir laissé filer le bonus défensif à la toute dernière seconde du match. Un fait de match qui ne faisait qu’augmenter la différence de réussite entre le buteur catalan David Mélé et celui de l’Aviron, Cédric Garcia. Là où le champion de France inscrivait 17 points, le Basque manquait quatre pénalités. En bon champion, et malgré la chaleur torride, l’USAP donnait le ton de la rencontre. L’Aviron était pourtant le premier à inscrire un essai par Gerber qui profitait de la supériorité de ses avants. Malmenés en conquête, les Catalans répliquaient avec un bel essai de l’arrière Battle qui fêtait de belle manière sa première titularisation. Encore en rodage, l’USAP a déjà trouvé le rythme. Bayonne n’en est pas loin.

datPhoto3_4a8706532ea3f_N

Franck Azéma (entraîneur des lignes arrières de Perpignan) : «Je suis satisfait bien sûr du résultat, mais surtout de l’état d’esprit démontré par les joueurs. Depuis le titre de champion de France, certains se demandaient si on n’était pas blasé. Je suis fier de la réponse du groupe, qui a montré beaucoup d’implication et d’intensité dans ce match. A l’Usap, il n’y a pas de suffisance. Il reste encore quelques imperfections classiques de début de saison mais c’est une bonne base de travail». (AFP)

Mes informacio en Català :  Adreça Oficial de la U.S.A.P 

Perpignan a entamé la défense de son titre par une victoire face à Bayonne (28-20). Si la conquête est encore perfectible, les trois-quart catalans ont du feu dans les jambes.

Richard Dourthe n’a pas du tout apprécié la défaite face à Perpignan.

Endavant amb S’Alqueria ….Achat de vin en ligne: « Le nez dans le verre « .

S'alqueria- Single photo - PETITE

IVO.


Finale Rugby: USAP – ASM Clermont.. Potains…

jeudi, 4 juin, 2009

Le jour le plus long… Rendez vous avec l’Histoire…

La setmana de l’USAP:
El grup sang i or va retrobar aquest dilluns al matí Aimé-Giral després d’una jornada de diumenge consagrada completament a la recuperació. Jacques Brunel ha revelat el programa de la setmana del grup sang i or : « No canviem res de les nostres costums i ens prepararem com per als trenta tres partits que hem jugats aquesta temporada ».
Al programa avui, una recuperació activa a la carta el matí per grups i entrenament col°lectiu alleujat a la tarda després de la tradicional sessió de vídeo.
El grup encadenarà dimarts amb dos entrenaments, par grups el matí de davanters i tres quarts separats abans d’una sessió col°lectiva a la tarda i la conferència de premsa de la setmana de seguida.
Els jugadors gaudiran de repós dimecres abans dels dos darrers entrenaments dijous i la partida prevista para la capital divendres al matí. Tots els entrenaments de la setmana es duran sencerament a portes tancades. 

El grup català per a la final : El cos tècnic català va comunicar dimarts al vespre al moment de la conferència de premsa de la setmana el grup de vint-i-sis jugadors per a la final contra Clermont a l’Estadi de França (servei de centre a 20h45).
Es tracta dels mateixos vint-i-cinc jugadors convocats per a la semifinal als quals Jacques Brunel ha afegit Henry Tuilagi. Maxime Mermoz, a qui s’havia donat descans ahir s’ha entrenat normalment avui. El cos tècnic català comunicarà el grup i la composició d’equip definitiva només durant la darrera conferència de premsa la vetlla del partit a l’Estadi de França. Els jugadors catalans gaudiran de repós demà després de dues sessions avui i dues altres previstes dijous a portes tancades. Trobeu el conjunt de les entrevistes dels jugadors abans de la final demà a USAP TV. 

El grup català : Mas, Bozzi, Pulu, Freshwater, Guirado, Tincu, Olibeau, Alvarez-Kairélis, Britz, Vilaceca, Pérez, Le Corvec, Chouly, Tonita, Tuilagi, Durand, Cusiter, Mélé, Hume, Marty, Mermoz, Grandclaude, Sid, Candelon, Porical, Burger. 

 

Le bouclier de Brennus

Le bouclier de Brennus.

Clermont et Perpignan s’affrontent en finale samedi (20h45). Si depuis 1998, les deux clubs ont disputé six finales, ils ne sont jamais parvenus à brandir le bouclier de Brennus. L’ASM a échoué quatre fois (1999, 2001, 2007, 2008) et reste sur deux défaites consécutives tandis que l’USAP s’est inclinée à deux reprises (1998, 2004). On attends depuis 1955…… 

Comme Thomas Liévremont « L’affiche de cette finale fait que le Bouclier de Brennus partira forcément dans un droit où on l’attend depuis très longtemps. Pour ça c’est bien, mais moi je suis forcément pour Perpignan. Mon coeur est sang et or. Mais je me dis que si l’USAP perd, ce sera bien pour Clermont. ….J’espère vraiment que Perpignan va gagner, parce qu’il y a vraiment une grosse attente depuis 1955, même si l’attente est aussi grande à Clermont.

Thomas Liévremont

Thomas Liévremont

Honnêtement la raison donnerait 50-50, mais le coeur l’emporte, et forcément je vois Perpignan gagner. »

Farid Sid – Ailier USAP: « On peut rêver mais c’est encore mieux de vivre son rêve. Nous allons tout faire pour vivre notre rêve. Je ne veux pas que l’on parle de moi mais de l’équipe dans son ensemble. »

Pierre Villepreux: « Face aux Catalans, il me semble que Clermont devra faire évoluer son jeu tactique. Les Sang et Or ne manquent pas d’arguments dans le jeu frontal et les lignes arrières auront l’audace d’aller défier leurs adversaires au large, si ils adoptent ce même type de défense. Depuis quelque temps, l’USAP a su bien faire évoluer son jeu. Pourquoi pas le temps d’une finale ne pas aller plus loin ? »

Malheureusement je ne serrais pas au stade.. Je serrais pris sur un salon à présenter mon Empordà, ma Catalogne vinicole, mon vin S’Alqueria… j’aurais quand même mon maillot et ma baratine !

S'alqueria- Single photo - PETITE


S’Alqueria: Le nez dans le verre, caviste et vente de vin  roussillon

Força USAP, Força Catalunya !!

IVO


Barcelona !

vendredi, 3 octobre, 2008

Et Oui… me voilà dans l’Une de mes Capitales. Les Catalans ont la chance d’en avoir deux: Perpignan y Barcelona. Une pour le Rugby: U.S.A.P …et l’autre pour le football F.C. Barcelona  (haahaha !!) Bref : Arrivée a Sants

Si… estoy en una de las dos Capitales. Nosotros Catalanes tenemos la suerte de tener dos: Perpinya i Barcelona. Una para el Rugby U.S.A.P i la otra para el Football: F.C. Barcelona.(jajajajaja..) Finalmente llego en Sants !

So.. here I am in Sants. Catalans have the chance to have two Capitals: Perpinya and Barcelona. One for Rugby (proper game: XV !!) U.S.A.P the other one for Football: F.C. Barcelona. Finally I arrive in Sants.

Sants !!!

Sants !!!

Puis taxi. Je passe devant le Parc de Montjuich …Photo Barcelona Montjuic :

Un taxi « si us plau » y aqui estoy en frente al Parque de Montjuich …Photo Barcelona Montjuic :

Then a cab. I just come in front of the entrance of « Parc de Montjuich » …Photo Barcelona Montjuic :

 

fontaines magiques..Font magica.

Montjuich: fontaines magiques..Font magica.

MEETING ……puis re-taxi….. passe devant la majestueuse Sacrada familia: GRANDE !!!!

MEETING……. y mas taxi….. Que bueno de ver la Sagrada familia !

MEETING…… & more cab…… Nice to come in front of Sagrada Familia. What a beauty !

 

Sagrada familia

Sagrada familia

 

Et arrivée chez Cuvée 3000.   Llegada en Cuvée 3000.    Arrival at cuvée 3000.

Discret !

Discret !

Aprés discussion et dégustation … Joan Valencia le patron de Cuvée 3000  est d’accord.  Y as plu qu’à !!

 

Despues de la presentacion, cata… Joan Valencia el dueno de Cuvée 3000, esta de acuerdo.. Solo hay que hacerlo !!

After a nice talk and a tasting of my wine…. Joan Valencia – Cuvée 3000’s Boss-, agree .. we just need to move it !!