Bordeaux – Burdeos : Primeurs 2011

samedi, 7 avril, 2012

Depuis 2-3 semaines déjà les journalistes « stars » arrivent et dégustent dans les Grands crus , dans les syndicats et chez certains négociants jusqu’à prés de 100 vins d’affilée… Certains journalistes comme Robert Parker auraient déjà des notes en tête et une idée précise du millésime, avant même d’avoir gouté. Certes on peu se faire un a priori, écouter des vignerons, des négociants, des amis, mais bref…RIEN ne remplace à mon humble avis d’amateur de vins et de bloggeur la dégustation….

robert parker, bordeaux primeurs 2011,

robert parker, bordeaux primeurs 2011,

Pour ce qui me concerne j’ai pu commencer avec la belle dégustation du Cercle Rive Droite à la Chambre de Commerce de Bordeaux, là même ou Yquem présenteras son 2011 quelques jours plus tard….  j’avais beaucoup aimé les vins de Bel-Air La Royère; Château Villars à Fronsac et une bombe produite par Guillaume de Taste: Un merlot produit sur calcaire de coquilles d’huitres du coin de Loupiac…

Pour le quidam moyen les dégustations officielles se faisaient durant la semaine sainte, soit du  3 au 6 Avril: J’y suit donc aussi allé !! L’Union des Grands Crus de Bordeaux est en fait l’organisateur et l’on peut ainsi déguster à son rythme une belle palette de vins qui donneras une première vision du millésime…. Autour se sont greffés des dizaines de dégustations « Off ».

bordeaux primeurs, haut les vins

Les vins de Patrick Baudoin, Haut les vins, Bordeaux Primeurs 2011

Lundi et mardi: je présentais aussi mes vins avec un groupe ou j’ai plusieurs amis: « Haut les vins » avec Patrick Baudoin en Anjou – Catherine Maisonneuve et Matthieu Cosse du DOMAINE DE MAISON NEUVE  Cahors, Champagne Tarlant , La Grâce Dieu les Menuts en Saint Emilion Grand Cru – Clos Louie en Cotes de Castillon – Mouscaillo de LimouxQuinta de Muradella de GaliciaOlivier Riviére de Rioja & Navarra….parmi d’autres…. bref de beaux vins et des producteurs très sympa.. Le renommé Michel Bettane prends le temps de déguster mes vins et me félicite pour « le saut  qualitatif pour mon S’Alqueria 2010 ( première apparition..) »…. ça fait toujours du bien !

Primeurs bordeaux, muradella, olivier riviere

"Le Duc de Galicia & le Petit prince de Rioja" dixit V.P :))

Mercredi: Dégustation et déjeuner à Pessac au Chateau Fieuzal. Vins sympas même si je ne suit pas un grand fans de ces crus de Graves qui me semblent toujours un peu fluets ( il se dit que 80% est vendue à Bordeaux….). Repas moyen voir LAMENTABLE ! Que des seconds vins pour le repas et des portions congrues à table….. Où est la passion, où est l’hospitalité légendaire des gens du Sud-Ouest???? Quelle désillusion !! J’ai tellement été bien reçu par dans de super domaines et châteaux que j’en ai honte…. Bref !! Belle dégustation des Lalande de Pomerol au « Grand Hotel » en plein centre de Bordeaux. J’y croise les acteurs Elie Seimoun  (un bon copain de mon cousin Olivier Pagès, acteur lui aussi…) et Pierre Arditiqui crie haut et fort son amour pour les vins de Bordeaux et son soutien politique à « flamby » !! Je peut y déguster des 2011 et des 2009…. bien sympa de pouvoir déguster côte à côte ces deux millésimes…..

bordeaux primeurs, lalande de pomerol

Bordeaux Primeurs, Lalande de Pomerol

Un peu plus tard, belle soirée sur les quais pour l’anniversaire du « Txistu«  et de « la Trattoria des quais » les deux restaurants de la famille Destabel. Superbes buffets, dignes de « Grands Crus », ambiance décontractée très sympa, beaucoup de monde et plusieurs personnalités et sportifs de renoms…

Jeudi: Médoc au Château de Camensac où je retrouve mes cousins…  Beaux vins dans l’ensemble: Bien aimé La Tour de By:  (intro) dans le sylve Cab Sauv Classique…

Frederci Le Clerc, La tour de By, Médoc, Primeurs 2011

Fourcas-Dupré: (présentation) avec un coté soyeux et très élégant…. et Château Poujeaux très ample. Camensac ne m’as absolument pas fait sourciller…. quelle tristesse, vin sans âme, quelconque… j’ai un peu de mal à comprendre ????

Chateau lagrange, saint julien, Bordeaux Primeurs 2011

Chateau Lagrange Saint-Julien, Bordeaux Primeurs 2011: Ou sont les japonais se Suntory ???

… Suite avec  les Saint Julien à Château Lagrange.… Beaucoup aimé Gruaud Larose, complet;  les « Barton » Langoa et Léoville pour leur élégance et leur classicisme  avec néanmoins souvent beaucoup de plaisir à boire !! et puis surpris par un Château Gloria Saint Julien atypique sur le fruit, facile, rien de « Grand » mais très agréable…

A table beau buffet et service sympathique et cordial. Du Lagrange blanc 2011  » brut » qui pue la sauvignonne, mais impeccable avec le tartare de Maigre….. suit un « quasi de veau braisé, jus au thym »…on se croirait dans ma cuisine à Cadaqués... mais bon un ton en dessous…. Vino= Les Fiefs de Lagrange 2005 et Lagrange 2000 (un survivant à moitié mort…..) . Les « Fiefs » se goutent « glouglouglouglou…. » et le 2000 est encore buvable…. mais l’intention est là, essayer de régaler les convives, pas comme à Fieuzal!!

Pour résumer: 2011, un millésime où les prix devraient permettre aux amateurs de se régaler – si tant en est que l’on déguste avant d’acheter – mais attention on risque de retrouver des vins de domaines dans les grandes surfaces dans les foires aux vins dan 18 mois… ne vous affolez pas, sauf sur des vins « rares »,  de  petite production ou sur lesquels il y as une vrai demande de la part des amateurs…..

Et comme toute les bonnes choses ont une fin… cela se fini à l’Epicerie du Cap-Ferret ou vous retrouverez mes vins !!

:/:/:/:/:

Ivo


Bordeaux 1996 Grands vins : Dégustation, tasting, cata…

samedi, 10 décembre, 2011

Christmas is coming soon and here we are again for a nice tasting….. 18 Grands Crus from Bordeaux Vintage 1996. Du to prices completely out of this world five 1st Grands Crus Classés will not be shown for this tasting. Sorry for them !

The worst wines – Les vins les moins bons – Los vinos mas malos:

PauillacPichon Longueville Baron: No major problem, but no pleasure, very light for a Pauillac

– Sans défaut, mais sans plaisir. Trés maigre pour un Pauillac.

– Ningun problema mayor, pero sin placer. Super ligero para un Pauillac.

Pessac-Léognan Château Smith Haut Lafite: Very light in colour, cacao, moka still present due to to much ageing in oak. round, soft, watery style. Not at all what I am enjoying.

– Robe trés claire, cacao et moka au nez du a un élevage trop important. Bien que souple et rond, trop liquide. Pas du tout le style de vin qui me fait plaisir.

– Color demasiado claro. Los aromas de Cacao i moka salen pero parece que ques ha permanecido demasiaso en las barricas. El vino es muy ligero – como aigua – y no tengo ningun placer en bever lo.

– Pomerol – Vieux Chateau Certan: Very light colour, taste like a very good Grenache ( ie blend is Merlot & Cab Franc…). Tasted better wines from this very expensive estate.

– Trés léger en couleur, se goute comme un bon Grenache ( Assemblage Merlot Cab Franc.. ), bu de meilleurs millésimes de ce domaine trés cher.

– Color muy clara, i ligero tambien en boca. Parece a una super buena vieja Garnacha ( Cupaje de Merlot i Cab Fanc…). Bevido añadas mucho mas intéressantes de este « Château » super caro..

Noël approche et nous voiçi de nouveau pour une de ces dégustation merveilleuse de 18 Grands vins de Bordeaux: Horizontale 1996. En raison des prix ridiculement exorbitant des cinq 1er cru classé, il n’a pas été possible de les présenter à la dégustation, tant pis pour eux !

My discovery – Mes découvertes – Los vinos que descubrio:

– Saint Emilion 1° Grand Cru Classé – Château Pavie Macquin http://www.pavie-macquin.com/pavie-macquin.htm: Nicolas Thienpont. Beautiful intense & lively color for this wine. Once in the mouth, very structured, « classic » great right bank wine, quite strong character, outstanding bottle !

– Belle robe à la couleur burlat intense, trés jeune. Une fois en bouche trés présent, puissant mais en rapport avec ce qu l’on notait à l’oeil et au nez. Un brin austère mai quelle bouteille !

– Color del vino intensa pero parece todavia muy joven. En boca es potente, suave ..una botella Exceptional !

Estamos cerca de Navidad, y la suerte de catar 18 de los Grandes vinos de la añada 1996 en Burdeos ! Por precios completamente ridiculos, los cinco 1°Grand Crus Classés no estaran en la cata ! Que lastima para ellos !

The one I loved on that day – Mes préférés du jour – Mis preferidos del dia:

– Saint Julien – Château Ducru Beaucaillou : A very classic « Château », often difficult to enjoy at his best… so here we are, Everything from a Grand Vin: Colour, power, lengh.. a real pleasure.

– Un classique, souvent difficile à apprécier. Là on y est… un vrai plaisir et tout d’un Grand Vin: couleur de la robe, puissance, souplesse, longueur… un Vrai plaisir.

– Un classico entre los ,grandes vinos de Burdeos, pero por una vez que se puede disfrutar. Tiene todas las caracteristicas de un Grande Vino: color, poder de la estructura, suavidad i final largooooooo… Una botella de sueño !

– Pomerol – La Fleur Pétrus http://www.moueix.com/: I drink wines from this estate quite regularly & I have never been dispointed ! A very bright color, very elegant, soft,smooth, velvety, superbe to drink now…

More informations on the web site of the club by end of january: http://www.invinoveritastoulouse.fr

J’ai le plaisir de boire assez réguliérement des vins de ce domaine. Jamais été déçu ! Trés belle robe brillante, fin et trés élégant en bouche, doux et soyeux avec une belle longueur.. Un style tout en dentelle, un vrai délice !

Plus d’informations sur le site du club de dégustation, fin Janvier:  http://www.invinoveritastoulouse.fr

Tengo la suerte de bever vinos de este Château regularmente. Siempre super buenos ! Vino de color muy brillante, muy elegante y suave en boca. Una botella muy rica y mucho placer !

Mas informaciones en el sitio del club de cata al final de Enero:  http://www.invinoveritastoulouse.fr

Ivo


Bordeaux – 1998 – Burdeos

samedi, 16 avril, 2011

Cata horizontal de la añada 1998. 20 Vinos entre los mas prestigiosos de la zona de Burdeos:

Dégustation du millésime 1998. 20 vins parmi les plus prestigieux des appellations du bordelais: 

Vintage 1998: 20 wines from the most prestigious bordeaux area:

Pomerol, Saint Emilion, Saint Estéphe, Pauillac, Saint Julien, Margaux, Pessac-Léognan, Haut Médoc.

2 vinos que son vinasos…. 2 vins qui sont Grandissimes – 2 Outstanding Wines!

Léoville Las Cases & La Mission Haut Brion😦 100-150€). Estos dos siempre estan al tope, pero el Mission Haut Brion, fue FENOMENAL !

On pouvait s’attendre à une telle performance de la part du Saint Julien, mais -j’ai été- et l’ensemble des dégustateurs aussi, sublimé par « La Mission Haut Brion » – remarquable à tout point de vue !

3 vinos, Muy buenos…. 3 vins superbes: Léoville Barton – Figeac – Troplong Mondot ( 55 a 99€):

Estos tres vinos son muy differentes de cada otro. Me gusta el estilo un poco « particular » del Troplong, con esta mineralidad un poco rara !

Les trois vins ne laissent pas indifférents et ce sont trois styles bien différents. J’aime particuliérement Troplong pour son coté « minéral », même s’il n’est pas le plus charmeur…

1 Vino – Wine « Best value »…. 1 vin  » Bonne affaire »… Sociondo-Mallet ( 34€) Chateau Sociando Mallet

2 Disapointing – 2 décevants – 2 no tantos buenos: L’Evangile & La Fleur Pétrus !

No orden especifico para la cata a ciega – pas d’ordre spécifique pour cette dégustation à l’aveugle – No specific order for this blind tasting.

1998: Very nice vintage, with fabulous Cabernet wines. All wines were good, and although a bit of disapointment (with some wines which are « so famous » with medias), nothing really bad !

1998 : Añada muy buena con cabernet sauvignon super maduros. Todos los vinos catados eran buenos aunque a veces se esparaba mas de algunos (sabes los que se ven todo el tiempo en revistas…) !

1998: Beau millésime en particulier au niveau des Cabernet Sauvignon. Tous les vins dégustés étaient bons, bien que certains ténors ( des médias) nous aient déçus.

Mas info dentro de una semana en – Plus d’infos sou huitaine – More info within 8 days: In Vino Veritas Toulouse

IVO



« Chez Roger »: Diner, cena, cata….

dimanche, 27 mars, 2011

« Chez Roger »… tel pourrait être la soirée passée entre amis pour fêter un anniversaire !!

20h40: J’arrives avec quelques minutes de retard…. Isabelle m’accueille,  une petite quinzaine à table dont le grand « Vincent » qui arrives de la dégustation de Fronton de la RVF……

* Charcuterie Corse « authentique »: Jambon, lonza, copa…. beurre & pain ! On attaque avec des blancs…

Rheihessen 1985 … Sublime d élégance, fraicheur… ça fait du bien pour commencer !

Vinia Tondonia 1992 blanc réserva un peu en retrait par rapport au précédent, mais son coté oxydatif est intéressant et accompagne bien la charcuterie.

Mastroberardino fiano d’avellino 2000  more maiorum (Mastroberardino, More Maiorum 2000 Fiano di Avellino from Jancis Robinson) Énorme, on le compare tous avec les plus grands Chablis, Meursault, Corton, C’est dire le niveau de ce vin….
* demi Homard et sa bonne mayonnaise…..
* Bar de ligne de 4,5Kg au court bouillon. impeccable et servi par Gilles qui as trés bien découpé la bestiole !
Edmond Vatan Sancerre  à Chavignol 1996: trés étonnant, j’aimes pas ses vins jeunes et là je trouve cela délicieux mais je ne retrouves pas le coté « sauvignon »…. je suis perdu !!
Chablis 1993 Raveneau  blanchots grand cru: Beau vin, trés minéral, grand plaisir !
Groner vertliner « Knoll » 20005 Autriche: quel vin de soif, un vrai régal .. j’ai découvert ce cépage il y as juste 4 -5 ans…. que cé bon !
Vincent Dancer 2001, Chassagne Montrachet 1 er cru  les clots: trés « Grand Bourgogne, hyper classique », droit comme un « I », C du pif, ça envoi bien !
* Daurade à la provençale…  et une délicieuse ratatouille d’asperges….
Zind Humbrecht 1994 Brand: Bien mais …. un peu décu, j’en attendais tant !
De Montille 1997 Puligny 1° Cru Les Caillerets: trés bon, agréablement surpris car j’avait été déçu par le domaine dans la verticale de ce cru faite avec « In Vino Veritas » : Verticale Cailleret De Montille
* Ventre Corse ou (tripe pleine) remarquable, mais bon j’aime bien les plats originaux ou qui ont du caractére…
Brunello di Montalcino, 1998 il paradisio di manfredi: vin souple, voir sucré; …je ne retrouve rien du « sangiovese », complétement atypique à mon sens…. ça se boit bien avec le plat. Seul, sans intérêt ! Je pense qu’un Lisini ou Fuligni sont bien bien supérieur !!
Jamet Côté Rôtie 1998: trés bon mais hyper classique, il me semble qu’il lui manque une dimension pour être un « grand vin »… un peu d’émotion peut être…
Clos de vougeot 1999 Confuron Coteditot dit « le gros …. »: superbe vin , grande classe, mais personne ne donne « Pinot Noir »….
La nuit avance…
* Lamproie à la bordelaise.. faite maison, je m’en léche encore les babines….
Chateauneuf  du Pape 1990 cru du montolivet pas mal….mais ne m’as pas laissé de grand souvenirs…
Canon 1985 Saint Emilion Grand Cru: sublissime, tout ce qu’on imagine d’un grand Bordeaux… et qui te le donnes …… mais bon j’en ai bu une quille en décembre à San Sébastian et je ne l’ai pas retrouvé…j’avais du oublier de le graver sur mon disque dur, faut dire qu’on étais sorti du restaurant un peu fatigué vers 19h00 !
Roberto Voerzio 1990 Barolo cerequio: trés beau vin, à point,  mais qui me semble trés différent de ce que je connais de cette grande région. Je le goute quand je vais dans le Piémont, jeune, et c’est la premiére fois que j’en bois un à maturité. Je préfère les styles plus classiques avec des Nebbiolo plus sur la finesse, sur la minéralité…
* Entrecôte grillée aux sarments …et finie en cuisine à cause de la pluie….
Joguet à Chinon  « Domaine du chêne vert » 1989 – trés bien, belle classe, élégance, terroir typé….Une belle découverte pour moi.
La Tour Haut Brion Graves 1982 …… énormissime. Quand Bordeaux atteint des sommets !
Vieux Château Certan 1990 Pomerol décevant, comme d’hab. Il en était de même à la dégustation verticale du domaine faite avec « In Vino Veritas »….
Trotevieille 1928 Saint Emilion …. Trés fin et frais, et dire que les bourrins actuels ne font aucun effort pour faire de grands vins ! quelle tristesse !
Léoville Las Cases, Saint Julien 1944 …..pas mal …à boire. …. pas d’autres souvenirs…. il se faisait tard…
Impérial 1957 réserva Rioja (petit millésime): Quel bonheur,  J’ai bu en décembre le 1959 qui étais déjà au panthéon des vins que j’ais bu, et là… idem ! Tout  pour lui, tout d’un Grand et un « Vrai Grand » pas ou peu connu en France et bien supérieur pour moi aux Vega Sicilia que j’ai pu avoir l’occasion de déguster ! (25€ en super marché en Espagne et dans les 100€ les vieux millésimes.. un cadeau !)
* Fromages: beau plateau avec  évidemment des fromages Corses en hommage aux amis de Roger venus de Corse !! …… OOOOOhhhhhh  Doumé, réveillllllleeeee !!
* Merveilleuses Merveilles faites aussi maison… légééééééééreeeeeees, comme de la ouate !! et juste sucrées comme il faut !
Georg Breuer, Eiswein 2000, sublime.. et puis une petite émotion en pensant à lui que j’ai eu l’occasion de connaitre !
Ostertag 1989: (bouteille avec de la terre su le col et sur létiquette..un peu space !!)  bien…
Château Pierre – Bise Quarts de Chaume 1995 ..bien typé loire, belle fraicheur.
Château Loubens 1962  Grand Cru, Sainte Croix du Mont. Superbe…. on comprends mieux pourquoi  les gens de Sauternes tremblent…
Sigala Rabaud Sauternes Premier cru Classé 1928….. La derniére bouteille de Roger,  robe Super foncé, un régal … j’aime bien au bas de l’étiquette: « Louis Lacoste Fermier »….
Scholtz Hermanos Malaga Lacrima 1931 (Espagne Andalousie) … notes de café, toujours une grosse matiére, bref éblouissant, et en plus Espanyol !!
04h30: le taxi viens nous prendre… il me laisse parcourir les 500 derniers mètres à pied et raméne  Fred chez lui ! ça fait beaucoup de bien de marcher un peu sous le crachin!
05H00: C bon d’être de retour dans mon lit et de continuer à rêver de belles bouteilles…
rrrrrrrrrrrhhhhhhhhhhh………RRRRRRRRRRRRHHHHHHHH……rrrrrrrrrrrhhhhhhhhhhh
En résumé: Tous les pays Européens produisant des Grands vins sont présent avec leurs appellations les plus prestigieuses:
Allemagne: Rheingau, Rheihessen
Autriche.
Italie: Campanie, Toscane et Piémont
Espagne: Rioja et liquoreux d’Andalousie.
France: Alsace, Bourgogne, Loire, Bordeaux, Rhône (côte rôtie et Chateauneuf du Pape…)
10h00 le lendemain matin.. la balance assasine annonce 3 Kilos de plus…. « Mierda »….!!!
Saludos…
IVO