Lyon: Sirha 2011

samedi, 29 janvier, 2011

Cette année avait lieu comme tous les deux ans le salon de la gastronomie SIRHA, au cours duquel sont décernés différents trophés dont le Bocuse de la pâtisserie et le Bocuse d’Or !

Sur le stand de « La Cambuse » grosse ambiance et pas mal de nouveautés que je découvre sur les nouveaux tarifs et en les goutants, ce qui est toujours mieux !

Toutes les soirées sont organisées par mon ami Damien, professeur a l’Institut Paul Bocuse et gastronome averti. Premier diner « Chez Thomas« , pas loin de la Place Bellecour.

Une partie de la « Dream Team » La Cambuse 2011 !!

Ambiance relax et classique revisitée. Bon diner avec des classiques du lyonnais adaptés au 21° siécle… Bien ! Pour les vins la sommeliére, aprés quelques bons petits canons, nous fait péter des grands noms « Puligny Montrachet Premier Cru » – malheureusement atypique du millésime – puis un autre grand qui me laisse de marbre… Bonne entrée en matiére !!

Samedi 22: Retrouvailles avec mon ami Sébastien qui fut Chef de Petrossian*. Mais la journée se montre longue et dure avec un gros coup de bourre entre 11h00 et 16H00. Je rencontre producteurs et leurs nouveautés.

Le soir est récompensé par un bon restaurant.. ce soir ce serras  » TESTA D’OCA « . Salon privatif, cadre superbe, Billecart-Salmon offert par le commercial qui est sur Lyon…., bref bon début. Malheureusement ce serras tout ! Une vrai nullité au niveau cuisine « italienne » et dire que le chef est italien…. les boulles (un avant goût du Bocuse d’Or!!) !! Ca fais au moins 10 ans que je n’avais pas eu un repas aussi nul et ringard ! heureusement les gens avec qui je suis en rigolent, et moi aussi !! Les vins sont top: « Aldo Vajra » et « Matteo Coreggia » dans des millésimes anciens et grand formats, comme quoi on peut malgré tout passer une bonne soirée avec un Chef qui se rate !!

Dimanche 23 : Toujours la cohue entre  11h00 et 16H00….. slaloms entre producteurs, clients, prospects et le « cambuse  team ». Peggy officie de main de maître aux verres, aidée par Véro ou Magali ! Les démos des Chefs se suivent: 2 par jour .. c’est sympa et délicieux quant on arrives a picorer quelque chose: Que des Chefs qui font des préparations spontanées, parmi lesquels Stéphane Raimbeau de l’Oasis**, Un jeune Chef Napolitain de Paris, Christophe Bacquié Chef du restaurant LE CASTELLET et MOF**, et Franck Cicognola & Paul Trouvé « d’EFFIGY le Traiteur Etoilé » , excusez du peu !!!

Le soir, soirée de la mort chez le portugais de l’étape: Il faut toujours avoir un ami portugais !! Georges avec son équipe as tout bien préparé: vin et plats sont servis à un bon rythme, pata negra, crevettes en tempura « minute », aubergines, etc… On commence par des vins sympa dont le bon blanc Rueda de « He..  » puis les choses se corsent, Champagne, Bourgogne, Santenay premier Cru (blanc), puis…. Echezeaux et Grand Echezeaux 2005 et 2006 de « La Romanée Conti »

… suivras un Chateau Margaux 1967 remarquable de fraicheur, fruité, équilibre et élégance…

….la nuit avance et Georges lance une dégustation à l’aveugle: Un gagnant va trouver le millésime et l’appellation jouxtant: 1936 – Bourgogne -rouge ..(j’ai oublié l’appellation mais c’est un Grand Cru). Le gagnant est Enrico Bernardo – meilleur Sommelier du Monde – qui étais venu passer un bon moment au « GEORGES FIVE » comme d’autres, comme quoi bon sang ne saurait mentir ! Chapeau parce que ce genre de jeu à 2H00 du matin est souvent piégeux !!

Georges bien entouré: son accolyte Usuké, Christophe Bacquié, ..G, S Raimbeau, Davide.

Lundi 24: …Tout vas bien, les bons vins ne font jamais mal à la tête !! Sur le stand se succédent des clients et amis de Davide – le « Boss » de La Cambuse. : Gilles Goujon de Fontjoncouse, Lionel Lévy de Marseille, Hervé Sauton de Villeneuve sur Lot, Eric Briffard du Georges V à Paris, Flora, etc…. et toujours la cohue de 10.30 à 16h00…

Georges: V & Five…

Le soir diner dans un temple de gentillesse, je veux parler là du « Potager des halles«  de Franck Delhoum et du Basque Floriant! Bon diner en compagnie de « Giacomo Cesare », Aldo Vajra, Davide, Damien, Christophe, Marie-France, etc….Beaux vins et bonne ambiance autour de jolis plats bien exécutés et pleins de goûts.

Le Sirha touche à sa fin. Plus que deux jours. Pirata se trouve encore quelques nouveaux fans.. merci Sophie pour ce bel article de « blogeuse » : vinsinthecity: Le Sirha, pays de Oui Oui bis

…la finale di Bocuse d’Or annonce l’Espagne gagnante du concours de Patisserie !! Fabuleux pour une premiére participation…. et pour le Bocuse d’Or ce serras un trio Nordique: Danemark 1° – Suéde 2éme – Norvége 3 éme,… Bravo à eux…

Enfin… quitter Lyon sans aller faire un tour aux « halles Paul Bocuse » pour déguster huitre, coquilages et oursins serrait un sacrilége.. et pas n’importe où …. « Chez Merle », uniquement !

Fins aviat !..

IVO


Lyon SIRHA 2009 – 24.28 Enero – Janvier – January – Gennaio

dimanche, 4 janvier, 2009

logo-sirha

El SIRHA de LYON es un momiento exceptional en Europa para la Gastronomia:

SIRHA 2009 – 24  28 Enero 2009 – Eurexpo Lyon  cada dia Chefs haciendo presentaciones de productos originales…

———————————–

SIRHA de LYON : un moment exceptionnel pour la Gastonomie en Europe:

SIRHA 2009 – du 24 au 28 janvier 2009 – Eurexpo Lyon  Chaque jour des démonstrations produits faites par de Grands Chefs.

———————————–

SIRHA – LYON: an exceptional moment for gastronomy in Europe:

SIRHA 2009 – from 24 till 28 january 2009 – Eurexpo Lyon Every day Chefs’s demonstration products !! 

Stand 9E 44 La Cambuse: Culatello di Zibello, Le lard de Colonnata,

……et Vinya Ivo avec S’Alqueria 2006″  

LA CAMBUSE : Produits d’exception – Exceptional produces – Productos de Excepcion.

 

 

Ferran Adrià: El Bulli, Roses
“Aujourd’hui, le public ne veut plus se contenter de manger : il recherche de nouvelles expériences.”

 

 

 

 
Hiroyuki Hiramatsu
“Un nouveau style ne peut être créé qu’en respectant ce qui est authentique.”

 

 

 

 
Joël Robuchon
“La tendance aujourd’hui voit une clientèle de plus en plus attirée par une cuisine plus proche du produit.”

 

 

 
Charlie Trotter
“Ne jamais donner au client ce qu’il attend, la surprise doit être totale.”

 

 

 

 
Heston Blumenthal: Fat Duck
“Tout oser, tenter, explorer pour sublimer et décupler le plaisir de manger.”

 

 

Michel Roth
“Nos clients réclament de plus en plus une cuisine empreinte de légèreté, plus digeste et bonne pour leur santé.”

 

 

 

 
Régis Marcon
“aujourd’hui, il me parait indispensable qu’un cuisinier sache ce qu’un aliment apporte au corps humain !”

 

 

 

Dominique Bigallet, président, Bigallet
“Parce que le sirha révèle les tendances.”

Philippe henri, président, Creno
“C’est pour nous un rendez-vous très important, qui nous permet de rencontrer nos clients.”

Paul Bocuse, président fondateur du Bocuse d’Or
“Au bout de vingt ans, c’est toujours le même succès !”

François Houpert, group managing director, Enodis
“Le sirha nous permet de renforcer nos rapports internationaux, en travaillant avec les meilleurs chefs de chaque pays.”

Jacky Yu, Hong-Kong
“Le sirha est un moment d’exception, c’est un endroit merveilleux, c’est très impressionnant de voir autant de chefs, de voir autant de matériels, de voir autant d’innovations en france !”

 

 

 

spacer.gif, 0 kB

 

    spacer.gif, 0 kB