Bordeaux Primeurs & Vina Tondonia.

jeudi, 6 avril, 2017

C’est la saison qui le veut avec les primeurs de Bordeaux. Les notes sur des vins en cours d’élevages sortent de partout… En théorie ce sont des prototypes qui ressembleront fort au vin final, et le vin final vous serras livré dans 18 mois approximativement.  En attendant il faut les vendre et donc ce qui étais une réunion de professionnels dans les année 80  est devenue – depuis que l’Oncle Bob as fait sortir de l’ombre les Bordeaux en 1982 – une grand messe ou l’on célèbre les Grands Vins de Bordeaux, et depuis peu aussi quelques vins d’ailleurs ( en général des vins d’amis vignerons d’ailleurs ou des domaines étrangers appartenant à des bordelais.) Bordeaux est devenu bien plus ouvert que l’on ne veuille bien le penser !

Le débat sur la notation d’un vin fait rage: Sur 20 ou sur 100? et pourquoi noter? etc… Quand je connais un dégustateur – par rapport à ses commentaires – je m’étalonne par rapport à lui. s’il est excessif ou s’il est sévère, je l’apprécie et sait ou m’en tenir. C’est une aide, quand on doit choisir rapidement et que le temps vous est compté. D’ailleurs je viens de vendre quelque jolies quilles de vins d’Espagne.

Viña TONDONIA, pour ceux qui connaissent, une bodega mythique qui produit un blanc sec tout aussi inhabituel que splendide ! J’en achètes et en bois relativement régulièrement. Là, c’est un de ses rouges qui se retrouve sous la lumière des projecteurs: 94 Parker et 94 avec Penin.

Vu le prix public du vin en Espagne (20-25€), je me suis dit qu’il fallait que je le goute pour ne pas mourir idiot. (j’en avais déjà bu à plusieurs reprises, mais n’avais jamais été très emballé.)

Je vais donc en acheter un bouteille au « pousse-caddie », car je n’ai que cela prés de chez moi .. : Viña TONDONIA Reserva 2004 Rioja .. C’est joli, non !

Bon, j’ouvres la bouteille, premier point qui me gênes, un bouchage ou le bouchon ressort, C pas beau et un bouchon ou le bout est à peine marqué par la couleur du vin.. pour un 2004.. il semblerait donc qu’il ait été mis en bouteille récemment mais là aucun moyen de le savoir: L-0332 au bas sur la contre étiquette, c’est pas facile a déchiffrer !

Je me verses un bon verre, en accompagnement de ma belle côte de cochon aux petits légumes de saison : Derniéres asperges sauvages- fèves, ail frais et noir. Jolie robe brillante et pas trop obscure, presque bourguignon, mais nez fermé ! En bouche un jus « sec » et zéro longueur .. bref, séché par la planche, maladie espagnole sur les « Gran Reserva » et parfois aussi sur les Reserva .. M…E ..

Tondonia Reserva 2004 & Côte de cochon..

Tondonia Reserva 2004 & Côte de cochon..

Je me dis que le plat n’est pas idéal et je me refait une série de côtelettes d’agneau de lait et pousses de romarin sauvage frais, c’est la saison et avec un beau Rioja ça le fait, normalement. Pareil, le vin ne s’est toujours pas ouvert….. rien, le jus reste maigre et le plaisir néant.

Alors Oui, les notes sont importantes, elles peuvent aider, mais les commentaires sont tout aussi important, mais surtout, GOUTTEZ, BUVEZ  avant de vous jeter sur un achat impulsif que vous pourriez regretter et n’en voulez pas à celui qui a noté en « âme et conscience » Si cela se trouves le jour ou il l’as dégusté il as probablement eu un vin différent. C’est la vie !

Si vous êtes intéressé par des bons vins d’Espagne vous pouvez me contacter en message personnel.

Salut i força…

IVO

Publicités

Figueres, Hotel Restaurant DURAN…

mardi, 21 mai, 2013

Figueres, 20 minutes, juste après le Perthus et le dépaysement est déjà complet: La Rambla avec ses platanes majestueux, ses petites ruelles pleines de boutiques ou les marques comme Zara, Adolfo Dominguez, et les petites boutiques « de toda la vida », se côtoient…. OUI vous êtes en Catalogne et en Espagne….

Sur le haut de la Rambla l’Hôtel Duran… un lieu qui avec le temps à pris des allures de « palace »…  oohhhh ne vous méprenez pas ! même si dés la réception, le poster des établissements de même standing ou notoriété vous font rêver: Ritz de Barcelona, Grand Hotel de Paris, etc… on n’est qu’a Figueres, alors içi c’est bien sur Dali et le musé n’est d’ailleurs qu’a 100 mètres de là… Depuis mon enfance j’ai fréquenté ce restaurant, hors du temps, à la déco assez « rococo-kitch »…..

Là, j’ai eu l’occasion de faire un petit repas avec des amis de passage dans la région.. bonne occasion, pour revoir ce lieu classique….

Salle toujours aussi froide – 7-8 tables seulement – le monde n’est pas au rendez-vous.. es ce la crise qui fait fuir ces Españols?

Les serveurs s’activent, souriants et rondouillets, des allures bonhomme de « Sancho Pancha », trés aimables.

Des plats classiques avec des noms de marketing « de moda »…. Tempura pour dire Frits, etc…. on s’est mis au gout du jour…moyen en ce qui me concerne…. le serveur me présente sa carte des vins, tous les Grands classiques ont disparus et c’est une carte « moderne » ( vins pour riches amerloques, concentrés, sans aucune subtilité pour la plupart: l’equilibrista, perro verde..); millésimes jeunes et encore marqués par le bois et comble de malchance le commercial les as classés par style et non par région, résultat je fais 4 fois le tour de la carte pour essayer de dégoter un bon vin…. je questionne le serveur…. » Viña Tondonia » en bouteille vous auriez? pas sur la  carte mais persuadé il vas voir…..

Tondonia & Duran

Tondonia & Duran

 

… Sauvé, il revient avec une bouteille de 2001 et a un prix topissime…. un vrai régal, dans ce fameux style trés bourguignon, qui faisait notre joie dans les triangulaires lors des dégustations du « MW revision course »….

– les derniers claçots, « frits »: friture un peu lourde, bulbe des calçots  un peu gros, bonne sauce romesco « casera »… pas mal mais pourraient bien mieux faire.

– Croquetas: C « LE »test dans tout bon resto en Espagne… là c’est vraiment quelconque…. nous n’arriveront pas a les finir… si, si !

– Langoustines avec un « aioli grillé » , trop cuites, partent en morceaux, et un peu écoeurant…

IMG_4266

– Cuisse de cabri en cuisson basse température.. sec, pas de sauce… J’EN LAISSE, d’habitude même les os ne me résistent pas….

– déssert… banal, correct sans plus et pousse café…..

 

Pour résumer: y aller pour ce style « vieille Espagne », d’une autre époque; pour la gentillesse et la courtoisie du service… mais SURTOUT PAS pour se taper la cloche comme cela était la tradition il y as encore une dizaine d’années…. il y as bien mieux et pas trés loin…

Hotel DURAN

c/ Lasauca 5 · Figueres 17600

Tel. (+34) 972 50 12 50

A bientôt a Cadaqués…..

IVO

S'alqueria-Avitus Gde


Parker, Joselito, jabugo, pata negra…

dimanche, 15 mai, 2011

El mercado del Jamon-Jabugo esta actualmente en una situacion dificil. Pero en este mercado hay Bodegas o productores que siempre han sido « los mejores » !! Joselito hace parte de este grupo. Por eso, el pasado 4 y 5 de Mayo recibieron a Robert Parker, que no es solamente « el wine guru » ( eso es una tonteria..No hay wine guru sino gente que no entienden nada y que siguen, o gente que piensan saber y que esta pro o contra el !!). No conosco Bob personalmente, pero amigos que lo conocen desde « toda la vida » me dicen que un amante de la cosas buenas, y eso me lo puedo creer. A el le gusta los vinos buenos, i la buena comida.. pués como a mis amigos o a mi, pero « el » es un periodista que cuando dice una cosa todos lo escuchan i lo siguen, porque hay demasiado gente sin educacion del vino i de la buena comida en USA i tambien afuera…

Le marché des jambons en Espagne vas mal.Néanmoins dans ce marché des producteurs tirent leur épingle du jeu, continuant à produire des jambons de grande qualité !! Joselito fait de ces rares entreprises. Les 4 et 5 mai dernier ils recurent Robert Parker, qui en dehors d’être un journaliste réputé dans le vin est aussi un amoureux des bons produits et des bonnes tables… Je ne penses pas que le « Gourou » vas révolutionner le monde du Jambon- Pata Negra – , mais vu sa sphére d’influence et l’ignorance des consommateurs, cela ne peut que faire du bien à l’ensembles des bons producteurs de Pata Negra dont  Maximiliano qui fait partie de l’élite tout comme Joselito

En palabras del propio Robert Parker:

“El Jamón Joselito es el mas grande tesoro culinario de España y uno de los productos naturales mas finos del mundo. Probar Joselito es una experiencia singular e inolvidable. » (nota que Parker no habla Castellano !!)

« Le jambon Joselito est le plus grand trésor culinaire d’Espagne et un des produits naturels les plus fins du monde. Gouter Joselito est une expérience singuliére et inoubliable » (traduit par moi de l’espanyol, sachant que Parker ne parles pas Espanyol !!  

Claro que Joselito esta bien, muy bien, pero a mi me parece mejor, hoy dia, los jabubos de pata negra « Triple XXX » (triple equis – Curación mínima 24 meses.) de Maximiliano (www.maximilianojabugo.com) – Proceden de cerdos criados en libertad y engordados en los encinares de Andalucía, Extremadura y Portugal durante la otoñada.

Il est Clair que Joselito est trés bon voir excellent, mais en ce qui me concerne je préfères les Pata Negra  « Triple XXX » ou « Dos XX »  de Maximiliano (www.maximilianojabugo.com) – Les cochons viennent d’élevages ou ils sont en liberté à l’automne en Andalousie, Extremadure ou Portugal.

C’est un peu comme si on aime préfère plus un Vega Sicilia que d’autres préfèrent un Mauro ou un Pingus ou bien même un Vinya Tondonia, ou pour prendre des références de Grands vins français: Chateau Margaux o Latour o PetrusIl n’y en as pas un meilleur qu’un autre si ce n’est que l’on est dans  l’excellence, les différences, les subtilités, les moments de plaisirs….

Es un poco como si a uno le gusta mas un Vega Sicilia y a los otros les gusta mas el Pingus,  el Mauro o el Viña Tondonia o si hablamos de Grandes vinos de Francia: Chateau Margaux o Latour o Petrus… No hay un o mejor que le otro, si no que aceptar la excelencia i las diferencias i tomar los a momientos en los cuales tienes ganas y placer de hacerlo.

De toda manera aunque Parker no te lo dice, con el Jabugo Maximiliano Triple XXX o Dos XX, toma te una copa de S’Alqueria 2006… i con la paleta una copa de Pirata, ya podras disfrutar…

De toute façon et même si Parker ne te le souffle pas, avec le Jabugo de Pata Negra Maximiliano Triple XXX o Dos XX, prends un verre de S’Alqueria 2006…et avec l’épaule (paleta) un verre de Pirata pour te régaler…..

Para comprar El Jamon de Jabugo de Maximiliano -Pour acheter les Jambons : Nuestra tienda – Jamones Maximilano Jabugo

Para compra S’Alqueria o Pirata – Pour acheter mes vins: Vins – shop vinya ivo

« Bon profit « !

IVO