Figueres, Hotel Restaurant DURAN…

mardi, 21 mai, 2013

Figueres, 20 minutes, juste après le Perthus et le dépaysement est déjà complet: La Rambla avec ses platanes majestueux, ses petites ruelles pleines de boutiques ou les marques comme Zara, Adolfo Dominguez, et les petites boutiques « de toda la vida », se côtoient…. OUI vous êtes en Catalogne et en Espagne….

Sur le haut de la Rambla l’Hôtel Duran… un lieu qui avec le temps à pris des allures de « palace »…  oohhhh ne vous méprenez pas ! même si dés la réception, le poster des établissements de même standing ou notoriété vous font rêver: Ritz de Barcelona, Grand Hotel de Paris, etc… on n’est qu’a Figueres, alors içi c’est bien sur Dali et le musé n’est d’ailleurs qu’a 100 mètres de là… Depuis mon enfance j’ai fréquenté ce restaurant, hors du temps, à la déco assez « rococo-kitch »…..

Là, j’ai eu l’occasion de faire un petit repas avec des amis de passage dans la région.. bonne occasion, pour revoir ce lieu classique….

Salle toujours aussi froide – 7-8 tables seulement – le monde n’est pas au rendez-vous.. es ce la crise qui fait fuir ces Españols?

Les serveurs s’activent, souriants et rondouillets, des allures bonhomme de « Sancho Pancha », trés aimables.

Des plats classiques avec des noms de marketing « de moda »…. Tempura pour dire Frits, etc…. on s’est mis au gout du jour…moyen en ce qui me concerne…. le serveur me présente sa carte des vins, tous les Grands classiques ont disparus et c’est une carte « moderne » ( vins pour riches amerloques, concentrés, sans aucune subtilité pour la plupart: l’equilibrista, perro verde..); millésimes jeunes et encore marqués par le bois et comble de malchance le commercial les as classés par style et non par région, résultat je fais 4 fois le tour de la carte pour essayer de dégoter un bon vin…. je questionne le serveur…. » Viña Tondonia » en bouteille vous auriez? pas sur la  carte mais persuadé il vas voir…..

Tondonia & Duran

Tondonia & Duran

 

… Sauvé, il revient avec une bouteille de 2001 et a un prix topissime…. un vrai régal, dans ce fameux style trés bourguignon, qui faisait notre joie dans les triangulaires lors des dégustations du « MW revision course »….

– les derniers claçots, « frits »: friture un peu lourde, bulbe des calçots  un peu gros, bonne sauce romesco « casera »… pas mal mais pourraient bien mieux faire.

– Croquetas: C « LE »test dans tout bon resto en Espagne… là c’est vraiment quelconque…. nous n’arriveront pas a les finir… si, si !

– Langoustines avec un « aioli grillé » , trop cuites, partent en morceaux, et un peu écoeurant…

IMG_4266

– Cuisse de cabri en cuisson basse température.. sec, pas de sauce… J’EN LAISSE, d’habitude même les os ne me résistent pas….

– déssert… banal, correct sans plus et pousse café…..

 

Pour résumer: y aller pour ce style « vieille Espagne », d’une autre époque; pour la gentillesse et la courtoisie du service… mais SURTOUT PAS pour se taper la cloche comme cela était la tradition il y as encore une dizaine d’années…. il y as bien mieux et pas trés loin…

Hotel DURAN

c/ Lasauca 5 · Figueres 17600

Tel. (+34) 972 50 12 50

A bientôt a Cadaqués…..

IVO

S'alqueria-Avitus Gde


Barcelona, Barcelone……

samedi, 14 janvier, 2012

Un par de dias en Barcelona es siempre interesante i bueno para mis vinos…. Un buen café antes de llegar a Barcelona.

A few nice days in Barcelona are always a treat and good for my wine business… A nice « café » on the way to Barcelona to start the day and here I am ! 

Café y Chorizo: 9.00 am ….

Llego al Bed & Breakfeast de Flor en Barcelonasalsas and co, bed and breakfast – después de una cita muy importante….  I arrived at Flor’s B&B in Barcelona –salsas and co, bed and breakfast – after my first meeting of the day. 

.. i dejo mi maleta antes de marchar me para comer con Ramon (Vi-FRANC. Ramon Francàs) en Vilanova i la Geltru en Marejol. Llamo a mi amigo Christophe Brunet  « Vino, amor y fantasia «  que produce vino en el Priorat « Huellas », y por suerte pudo venir a comer con nosotros.

… and left my luggages there ,before going for a business lunch with Ramon (Vi-FRANC. Ramon Francàs) in Vilanova i la Geltru at this great restaurant, Marejol, along the seaside. I also called my friend Christophe Brunet  « Vino, amor y fantasia «  who produces wines in Priorat – « Huellas »-  and he could come to join us for that nice moment.

Jose Gallego el dueño de Marejol nos hizo un « pica-pica » de mariscos excellente que iba muy bien con los vinos blancos como tintos. Comida muy simpatíca y con mucho entusiasme de todos, con buenos vinos que traeron Ramon Francas ( Rioja de garnacha, 2006 exquisito) Christophe y jo…

Jose Gallego Marejol’s owner, proponed us a « Pica-pica » from fresh seafood absolutely OUTSTANDING, which was great with my wine « Sirenes de Cadaqués 2010 » and also with the other red wines such as wines from Christophe and the beautiful Garnacha 2006 from Rioja that Ramon brought over.

Un día super simpatico en Catalunya…. A fabulous day out in Catalonia…

Por la tarde en la playa de Vilanova…. In the afternoon on Vilanova’s beach, just outside the restaurant…

Restaurante Marejol : PASSEIG RIBES ROGES, 35  

08800 Vilanova i la Geltrú,

Tel: 938 15 56 82

Visita de mi amigo Jordi que tiene el « Celler Vallès » en Castelldefells y vuelta a Barcelona…

Went for a tour also to pay a visit to my friend Jordi at   « Celler Vallès » in Castelldefells and then went back to my B&B in Barcelona…. 

IVO


Barcelona – Barcelone…..just so goooood !

vendredi, 16 décembre, 2011

5.30 pm.. just can’t face being in the cold in Cadaqués when my friends invite me for a tasting at Marc & Marla’s place in Barcelona….. GOOOO!

Vino Artesano is run by Marc & Malena…Such a little place and a true selection of wines made by  » passionate producers », so rare in Spain… sorry Catalonia :)))

Packed with people outside, and inside, nice Cava’s tasting, delicious stuff with fine bubbles (true Catalan stuff.. not the copy ), plenty of people to meet, but missing some nice friends: Dominique, Christophe, Nuria, Oriol, Pascal, Eric, Fréd, Ingrid, Pierre,  etc…… saw a STAR on my way out ! When I say a « Star », a star to my standard .. i.e. a great wine producer who has done such work to help spanish wine to be recognized in the world.. Barbier himself !

A tour in barcelonetta for diner… plenty, basic, friendly, fresh food & nice company with Vince « Ze legend »… (i.e. the guy thanks to who « J.M » was made redundant and « Sancho Pancho M.UU » designated as the vilain…)  Good laugh while dining !

Of course being in Barcelona you just can’t go for a drink without kissing Isabelle (at Monvinic)  – especially beeing French !!!  Being introduced to some nice people from the trade & a nice spanish sommelier « Tout est possible »!! First bottle was a delicious « Montilla-Moriles » ( Jerez seco style, on a different terroir..), then a bottle of « Pirata », just the normal stuff for a « Corsaire’s meeting », and to finish a delicious easy drinking red wine made in France…. yes some time they can do good stuff even in the south of France: light color, elegant, fruity and with some sort of guts:  www.lesclosperdus.com

A bit late… crawl to reach my B&B, that I will recommend with pleasure: « Salsas and Co«  ….. ZZZZZZZZZZZ……zzzzzzzzz………ZZZZZZZZZZ…… No noise… great sleep and nice breakfast …. Great time in Barcelona but time to go back to ze Bodega… meetings, tastings, printer: Have to sort out a problem for my label « Sirenes de Cadaqués » as someone in the DO is apparently jalous of the name…. Might have to change it. It is just incredible that people are not interested in making « just good wine », they have also to come and annoy you with delation and tricky things, anyway….. Let’s go for lunch, orders,etc…

End of the day for a walk around Cap de Creus in the wind ( 7-8 beaufort).. Nobody, beautiful light, great wind, nice to clean your brain…mind you, with this wind  in 10 minutes it’s done !

Now, time to see the friends in the village at Garbi’ restaurant and at MUT for a drink and « Julie & the gang » at Tropical !

Cheers…

IVO


Toro, corrida, catalunya, España..

samedi, 7 août, 2010

Le parlement autonome catalan a voté mercredi l’interdiction de la corrida, par 68 voix pour et 55 contre. Neuf députés se sont abstenus. L’interdiction sera effective à partir du 1er janvier 2012.

« Aujourd’hui, on a ajouté la stupidité à l’opportunisme politique », a déclaré Jaume Josa,

les défenseurs de la corrida ont dénoncé les arrières pensées politiques du débat, liées au régionalisme catalan. Interdire la corrida dans cette volonté de revendication identitaire, c’est avant tout bannir de Catalogne un symbole de la culture espagnole. Plusieurs régions, dont Madrid, envisagent désormais d’inscrire la tauromachie à leur « patrimoine culturel » pour protéger cette tradition. Et les pro-corridas ont dans leur camp un allié de poids : le roi Juan Carlos, qui affirme son soutient à cette cause.

Cette interdiction est un coup dur pour la tauromachie espagnole qui génère quelques 40 000 emplois chaque année : elle intervient dans un contexte morose pour le secteur, victime de la désaffection des spectateurs et de la crise économique. N’oublions pas le légendaire « Sangre de Toro« , vin catalan produit par l’excellente maison Torres ! Que vont ils faire? changer de nom? arréter la production? qui as une réponse !!!

« Quand on veut noyer son chien on l’accuse de la rage, et quand on veut renier une nation on refuse sa « Fiesta Nacional » mais que personne ne s’y trompe il n’y’a dans l’attitude catalane aucun humanisme particulier, aucun rejet de la corrida, ni aucune pitié ni engagement dans la défense des animaux… seulement une décision politique. Les catalans seraient ils si attachés à leur autonomie s’ils vivaient dans une province plus pauvre? Le respect des traditions, de la culture et de la langue catalane, pourquoi pas … Est il pour autant nécessaire de mépriser le reste de l’Espagne ?  » Don Bernardo.

The parliament of Catalonia has voted to ban bullfighting – the first region of mainland Spain to do so. Barcelona’s main bullring is one of the oldest in Spain, but support for the bullfight has waned. The Barcelona bullring is the only functioning one in Catalonia. But while the official debate is over animal rights, many believe this process is an attempt by nationalist-minded Catalans to mark their difference from the rest of Spain by rejecting one of its best known traditions called « Fiesta Nacional » ! In fact there no humanity, no pity for animals to take this decision, just a strong aim to , every day, cut the relation with the « Spanish state » !

One of the most famous fans of bullfighting was the US writer Ernest Hemingway, who celebrated the tradition in his book Death in the Afternoon. In Spain, bullfighting was the theme of a classic novel by Vicente Blasco Ibanez, called Blood and Sand. A famous poem by Federico Garcia Lorca was also dedicated to a bullfighter.

IVO


Setmana Gastronòmica Gironina 2010

mardi, 2 mars, 2010

La Setmana Gastronòmica Gironina és la mostra gastronòmica més antiga i tradicional de Catalunya i de l’Estat. En aquesta 30ª edició us convidem a gaudir de menús especials preparats amb cura per els millors restaurants del Gironès, el Pla de l’Estany i la Selva Interior.

Un esdeveniment que reivindica Girona com a capital gastronòmica de Catalunya.

Podreu consultar tota la informació sobre els menús i les activitats paralel·les de la mostra al web 30 Setmana Gastronòmica Gironina

La « Setmana Gastronòmica Gironina » es la muestra gastronómica más antigua y tradicional de Cataluña y de España. En esta 30ª edición os invitamos a disfrutar de menús especiales preparados con esmero por los mejores restaurantes del Gironès, el Pla de l’Estany y la Selva Interior.
Una muestra más de la capitalidad gastronómica de Catalunya que des de Girona reivindicamos.

Podran consultar toda la información sobre los menús y las actividades paralelas de la muestra en la web 30 Setmana Gastronòmica Gironina

La « Setmana Gastronòmica Gironina » est la foire gastronomique la plus ancienne et traditionnelle de Catalogne. Pour cette édition : menus spéciaux préparés par les chefs des régions de Gérone, du Pla de l’Estany et de la Selva.

Vous pouvez consulter toutes les informations sur le web: 30 Setmana Gastronòmica Gironina


The « Setmana Gastronòmica Gironina » is the oldest and most traditional fair about gastronomy in Catalonia . For this 30 th edition : Spécial menus prepared by local Chefs from the Gerona , El Pla de l’Estany and La Selva area.

You can find more information about on : 30 Setmana Gastronòmica Gironina

Enjoy, Bon appétit, Bon profit !

IVO


Cadaqués, tal com sona…

mardi, 12 janvier, 2010

Un sitio tot en Català per al Gerard Duran.

Coses d’ara i d’abantes; Costums i tradicions; Carrers i places; Racons de Cadaqués; Sabies que; etc…

D’on ve es nom de Cadaqués?

Cadaqués tal com sona

Portlligat; Es Portal; Portdoguer; Cap de Creus; Salvador Dali; etc….

Un site tout en Catalàn  sur notre village par  Gerard Duran.

Choses d’aujourd’hui et d’avant; Coutumes et tradicions; Rues et places; Coins de Cadaqués; vous savez que? etc…..

_________________

A web site all in catalan about our village by Gerard Duran.

Today and yesterday; traditions; streets; interestings sites to visit; etc….

IVO



Catalunya: una Nació, une Nation, a Nation !

dimanche, 29 novembre, 2009

« Digui el que digui el TC, Catalunya és una nació »

13 Diciembre : Ple total a l’Auditori del Fòrum per donar el tret de sortida a dues setmanes carregades d’activitats abans de les consultes que diumenge faran més de 150 municipis de Catalunya. Unas 3 500 personas asisten al inicio de la campana en favor de las consultas soberanistas.

« Ni estatut, ni constitució espanyola. El que necessitem és la constitució de la República catalana, un nou estat independent, sobirà i democràtic. Prou de submissións ». República Catalana??? Independencia???

Video: AVUI.TV – AVUI.cat

Video: Política – Lavanguardia.es

Entre los asistentes se encontraban los periodistas Miquel Calçada ‘Mikimoto’ y Ana Morgades; el escritor Víctor Alexandre y el filósofo Josep Maria Terricabras.

« Digui el que digui el TC, Catalunya és una nació » Entrevista a Josep Antoni Duran i Lleida, president del comitè de govern d’Unió i secretari general de CiU.

El Pais Vasco y Navarera tienen su propio concierto economico, no dan un euro al estado y los nacionalistas españolistas se muerden la lengua. Solo Catalunya es el blanco de sus iras e insultos, despues que sus impuestos Madrid los reparte a su aire. Esta situcasion es insostenible !!

El Tribunal Constitucional ( T.C.) debe decir si es constitucional o no, que no lo es, y corregirlo. y después, los catalanes haremos y pensaremos cada uno lo que consideremos oportuno. Lo que no puede ser es intentar ir hacia la independencia engañando al resto de los españoles e interpretando la Constitucion como quieran los nacionalistas.

Después del 13 de Diciembre la vida va a ser diferente !


La Catalogne est sur le pied de guerre. Face à la menace de voir son nouveau statut d’autonomie tronqué par la justice espagnole, la société civile catalane est montée au créneau pour soutenir une classe politique déjà mobilisée. L’enjeu est d’importance et met dans l’embarras le gouvernement de José Luis Zapatero.

Après trois ans de délibération et d’atermoiement, le Tribunal constitutionnel doit prendre de façon imminente – la date exacte n’est pas connue – une décision cruciale sur ce texte. Celui-ci redéfinit les relations entre l’Espagne et la Catalogne, et élargit les pouvoirs de cette région prospère. Les neuf magistrats planchent sur un recours déposé par les conservateurs du Parti populaire, opposé au Statut, le statut d’autonomie. Près de quarante articles risquent d’être annulés dont celui très symbolique qui qualifie la Catalogne de «nation».

Vu de Barcelone, il n’est pas question de revenir sur le sacro-saint Statut, approuvé en 2006 par le Parlement catalan et validé par référendum populaire. La société catalane a lancé une fronde sans précédent pour avertir que toute modification serait «inacceptable» et susceptible de remettre en cause la bonne entente catalano-espagnole. Syndicats, patronat, intellectuels et même le célèbre club de foot FC Barça ont apporté leur soutien à un virulent éditorial publié dans douze journaux catalans. Véritable pavé dans la mare, l’article met en avant «la dignité de la Catalogne» : «Il y a de la préoccupation en Catalogne et il est nécessaire que toute l’Espagne le sache (…). Il y a aussi un croissant ras-le-bol de devoir supporter le regard courroucé de ceux qui continuent à percevoir l’identité catalane comme un défaut de fabrication empêchant l’Espagne d’atteindre une impossible et rêvée uniformité», peut-on lire dans le grand quotidien La Vanguardia.

Les Catalans redoutent une version édulcorée du texte originel. Les juges du Tribunal constitutionnel pourraient en effet éliminer les «droits historiques» de la région, le terme de «nation» inscrit dans le préambule et les références aux symboles (drapeau, hymne…). Autre point polémique, l’apprentissage de la langue catalane risque de cesser d’être «à caractère obligatoire» pour tout résident en Catalogne. Avec le nouveau statut, le catalan cohabite avec le castillan comme langue officielle.

Toucher à ces articles serait casus belli, ont averti la plupart des partis politiques catalans, à l’exception du Parti populaire (PP, droite), très minoritaire dans la région. Le parti Esquerra Republicana au pouvoir régional en coalition avec les socialistes catalans (PSC), a mis en garde contre une décision négative de la justice espagnole : «Nous appliquerons le texte à la lettre quelle que soit la décision des magistrats». Un député de ce parti a averti qu’un tel jugement «accoucherait d’une machine à fabriquer des souverainistes».

Ce tapage politico-médiatique tombe au pire moment pour le socialiste Zapatero, qui est déjà très affaibli par la crise. La tension risque sans doute de monter d’un cran, le 13 décembre prochain, lors du référendum sur l’indépendance de la Catalogne, organisé dans 160 municipalités. Même si ce scrutin est dépourvu de valeur juridique, il permettra de tâter le pouls du potentiel électorat nationaliste.

Visca Catalunya !

IVO