Parker, Joselito, jabugo, pata negra…

dimanche, 15 mai, 2011

El mercado del Jamon-Jabugo esta actualmente en una situacion dificil. Pero en este mercado hay Bodegas o productores que siempre han sido « los mejores » !! Joselito hace parte de este grupo. Por eso, el pasado 4 y 5 de Mayo recibieron a Robert Parker, que no es solamente « el wine guru » ( eso es una tonteria..No hay wine guru sino gente que no entienden nada y que siguen, o gente que piensan saber y que esta pro o contra el !!). No conosco Bob personalmente, pero amigos que lo conocen desde « toda la vida » me dicen que un amante de la cosas buenas, y eso me lo puedo creer. A el le gusta los vinos buenos, i la buena comida.. pués como a mis amigos o a mi, pero « el » es un periodista que cuando dice una cosa todos lo escuchan i lo siguen, porque hay demasiado gente sin educacion del vino i de la buena comida en USA i tambien afuera…

Le marché des jambons en Espagne vas mal.Néanmoins dans ce marché des producteurs tirent leur épingle du jeu, continuant à produire des jambons de grande qualité !! Joselito fait de ces rares entreprises. Les 4 et 5 mai dernier ils recurent Robert Parker, qui en dehors d’être un journaliste réputé dans le vin est aussi un amoureux des bons produits et des bonnes tables… Je ne penses pas que le « Gourou » vas révolutionner le monde du Jambon- Pata Negra – , mais vu sa sphére d’influence et l’ignorance des consommateurs, cela ne peut que faire du bien à l’ensembles des bons producteurs de Pata Negra dont  Maximiliano qui fait partie de l’élite tout comme Joselito

En palabras del propio Robert Parker:

“El Jamón Joselito es el mas grande tesoro culinario de España y uno de los productos naturales mas finos del mundo. Probar Joselito es una experiencia singular e inolvidable. » (nota que Parker no habla Castellano !!)

« Le jambon Joselito est le plus grand trésor culinaire d’Espagne et un des produits naturels les plus fins du monde. Gouter Joselito est une expérience singuliére et inoubliable » (traduit par moi de l’espanyol, sachant que Parker ne parles pas Espanyol !!  

Claro que Joselito esta bien, muy bien, pero a mi me parece mejor, hoy dia, los jabubos de pata negra « Triple XXX » (triple equis – Curación mínima 24 meses.) de Maximiliano (www.maximilianojabugo.com) – Proceden de cerdos criados en libertad y engordados en los encinares de Andalucía, Extremadura y Portugal durante la otoñada.

Il est Clair que Joselito est trés bon voir excellent, mais en ce qui me concerne je préfères les Pata Negra  « Triple XXX » ou « Dos XX »  de Maximiliano (www.maximilianojabugo.com) – Les cochons viennent d’élevages ou ils sont en liberté à l’automne en Andalousie, Extremadure ou Portugal.

C’est un peu comme si on aime préfère plus un Vega Sicilia que d’autres préfèrent un Mauro ou un Pingus ou bien même un Vinya Tondonia, ou pour prendre des références de Grands vins français: Chateau Margaux o Latour o PetrusIl n’y en as pas un meilleur qu’un autre si ce n’est que l’on est dans  l’excellence, les différences, les subtilités, les moments de plaisirs….

Es un poco como si a uno le gusta mas un Vega Sicilia y a los otros les gusta mas el Pingus,  el Mauro o el Viña Tondonia o si hablamos de Grandes vinos de Francia: Chateau Margaux o Latour o Petrus… No hay un o mejor que le otro, si no que aceptar la excelencia i las diferencias i tomar los a momientos en los cuales tienes ganas y placer de hacerlo.

De toda manera aunque Parker no te lo dice, con el Jabugo Maximiliano Triple XXX o Dos XX, toma te una copa de S’Alqueria 2006… i con la paleta una copa de Pirata, ya podras disfrutar…

De toute façon et même si Parker ne te le souffle pas, avec le Jabugo de Pata Negra Maximiliano Triple XXX o Dos XX, prends un verre de S’Alqueria 2006…et avec l’épaule (paleta) un verre de Pirata pour te régaler…..

Para comprar El Jamon de Jabugo de Maximiliano -Pour acheter les Jambons : Nuestra tienda – Jamones Maximilano Jabugo

Para compra S’Alqueria o Pirata – Pour acheter mes vins: Vins – shop vinya ivo

« Bon profit « !

IVO

Publicités

Bordeaux – 1998 – Burdeos

samedi, 16 avril, 2011

Cata horizontal de la añada 1998. 20 Vinos entre los mas prestigiosos de la zona de Burdeos:

Dégustation du millésime 1998. 20 vins parmi les plus prestigieux des appellations du bordelais: 

Vintage 1998: 20 wines from the most prestigious bordeaux area:

Pomerol, Saint Emilion, Saint Estéphe, Pauillac, Saint Julien, Margaux, Pessac-Léognan, Haut Médoc.

2 vinos que son vinasos…. 2 vins qui sont Grandissimes – 2 Outstanding Wines!

Léoville Las Cases & La Mission Haut Brion😦 100-150€). Estos dos siempre estan al tope, pero el Mission Haut Brion, fue FENOMENAL !

On pouvait s’attendre à une telle performance de la part du Saint Julien, mais -j’ai été- et l’ensemble des dégustateurs aussi, sublimé par « La Mission Haut Brion » – remarquable à tout point de vue !

3 vinos, Muy buenos…. 3 vins superbes: Léoville Barton – Figeac – Troplong Mondot ( 55 a 99€):

Estos tres vinos son muy differentes de cada otro. Me gusta el estilo un poco « particular » del Troplong, con esta mineralidad un poco rara !

Les trois vins ne laissent pas indifférents et ce sont trois styles bien différents. J’aime particuliérement Troplong pour son coté « minéral », même s’il n’est pas le plus charmeur…

1 Vino – Wine « Best value »…. 1 vin  » Bonne affaire »… Sociondo-Mallet ( 34€) Chateau Sociando Mallet

2 Disapointing – 2 décevants – 2 no tantos buenos: L’Evangile & La Fleur Pétrus !

No orden especifico para la cata a ciega – pas d’ordre spécifique pour cette dégustation à l’aveugle – No specific order for this blind tasting.

1998: Very nice vintage, with fabulous Cabernet wines. All wines were good, and although a bit of disapointment (with some wines which are « so famous » with medias), nothing really bad !

1998 : Añada muy buena con cabernet sauvignon super maduros. Todos los vinos catados eran buenos aunque a veces se esparaba mas de algunos (sabes los que se ven todo el tiempo en revistas…) !

1998: Beau millésime en particulier au niveau des Cabernet Sauvignon. Tous les vins dégustés étaient bons, bien que certains ténors ( des médias) nous aient déçus.

Mas info dentro de una semana en – Plus d’infos sou huitaine – More info within 8 days: In Vino Veritas Toulouse

IVO



Palmer, Margaux: 1985 – 1937

mardi, 8 février, 2011

Et voilà la seconde partie de la dégustation de ce Grand vin de Bordeaux: Chateau Palmer, Grand Cru Classé de Margaux.

La séance se déroule le soir, 15 vins de 1985 à 1937 dont certains millésimes de grandes renommées.. Pour la mis en bouche un petit « Alter Ego » 1998, agréable mais avec un fond poussiéreux en bouche…

1985: trés beau vin, assez typé cabernet au nez, belle bouche, assez long et soyeux .

1984: vin faible….

1983: nez agréable mais « bouchoné » en bouche ; finalement on s’accorde tous sur le fait que la bouteille a un probléme !!

1982: idem, probléme de conservation pour un millésime qu’il m’aurait bien plu de déguster…

1981: ..Ouf …le vin se goute bien… belle robe, nez élégant, belle fraicheur en bouche dynamique mais manquent de complexité.

1980:  joli vin, avec des notes de menthol et de viandox… court en bouche. En dessous de mes expectatives..

1979: robe rubis foncé, trés atypique de tout ce que nous avons dégusté pour le moment. Riche, complexe, puissant, aurait il été « hermitagé »???

1978: superbe vin, robe un peu rouge orangé, marron… beau fruité, équilibré, finale douce et complexe, avec des notes de chocolat et de coco…

1975: Le vin typique qui aurait du s’ouvrir et qui ne s’est jamais ouvert ….

1970: Grand vin, belle robe cristaline, complexe, trés belle pureté, long en bouche avec une belle fraicheur. Un régal !

1967: un peu poussiéreux en bouche, étriqué…. Le Chateau Margaux 1967 bu la semaine derniére pendant le SIRHA au « Georges Five » était bien supérieur !

1966: une trés belle découverte car je ne connaissait pas ce millésime. Grandiose au nez, belle bouche, complexe, ample, longue.. Superbe !!

1962: vin souple et agréable. mais difficile aprés le 1966…

1955: toujours assez équilibré malgré les années. vin plaisant et élégant.

1937: beau vin madérisé, type « oloroso seco » !!!

Pour résumer: Une bien belle soirée avec dans l’ensemble des vins correspondant plus à nos attente que lors de la premiére dégustation..dommage que les 1980’s n’étaient pas au niveau attendu et que nous ayont eu ces problèmes de bouteilles déviantes…

Les phrases de la soirée:  » trop de vins serraient améliorés par une bonne entrecôte. !!!! » et aussi  » Putain que c’est bon, c’est incrachable »….

Trés belles bouteilles: 1966 et 1970…

Saludos…

IVO


Palmer, Margaux: 2001-1986….

samedi, 8 janvier, 2011

Verticale de Château Palmer en 16 millésimes (2001-1986) – 16 vintages to taste – 16 añadas en cata…

Viernes 7 de Enero 2011 – January 2011 , Friday 7th – Vendredi 7 Janvier 2011.

Châteaux Palmer, Margaux AOC,

3° Cru Classé et effectivement considéré comme le second de l’appellation aprés Châteaux Margaux, quoi que….

55 Hectares: Cabernet Sauvignon 47% , Merlot 47%, Petit Verdot 6%


Tous les millésimes dégustés sont « Ante – Thomas Duroux » le nouveau Directeur General arrivé en 2004 !

All vintages tasted are « Ante – Thomas Duroux » the new Directeur General arrived in 2004 !

Todas las añadas son « Ante – Thomas Duroux » el nuevo Directeur General que llego en 2004 !

Hummmmmmm…

Quelques commentaires – Some comments – Algunos commentarios:

2001

trés bon mais couleur anormalement évoulué..pb bouteille?

Very good, but colour and taste « tawny style ». Certainly a problem from the bottle.

Super bueno pero con un problema de la botella. El vino ha evolucionado demasiado rapidamente !

1998

Nez d’entrecôte aux sarments de vigne, légérement giboyeux, donne une fringale terrible, jamais connu cela et les autres dégustateurs sont comme moi … ça commence bien !  épicé avec des notes de cédre; Intensité, exceptionnelle; bouche délicate et trés belle longueur toute en finesse.

Merlot : 52 % – Cabernet Sauvignon : 43 % – Petit Verdot : 5 %: Trés Grand vin et trés belle bouteille.

1988

Jolie robe avec des notes déjà évoluées; belle densité, matiére bien présente visuellement; complexe aun ez et en bouche avec un trés bel équilibre. Nez aux notes de cédre, petits fruits rouges frais. Belle densité en bouche avec une fraîcheur délicieuse. Trés Grand Vin

Cabernet Sauvignon : 51 % – Merlot : 39 % – Cabernet Franc : 8 % – Petit Verdot : 2 %

1996
Nez un peu fermé au début, long à s’ouvrir.Belle fraîcheur aromatique, robe de couleur intense, vin assez serré en bouche avec une fraîcheur que l’on retrouve. Vin idéal sur un repas comte tenu de son équilibre. Grande et belle garde. Encore quelques années devant lui pour les amateurs de Belle bouteilles.
Cabernet Sauvignon : 55 % – Merlot : 40 % – Cabernet Franc : 4 % – Petit Verdot : 1 %

Mes millésimes préférés – My favourite vintages – Mis añadas preferidas: 1998, 1988 et 1996!

Les moins bons vins – Less interesting wines – Los vinos meno intéressantes: 1997 – 1992 – 1987

Plus d’informations – More information – Mas informacion: Château Palmer – Margaux, Grand Cru Classés, Bordeaux,

Les résultats complets sur le site de: http://www.invinoveritastoulouse.fr

Merci à Didier Sanchez pour l’organisation de cette belle dégustation…


Et voilà un Grand qui  montre la route pour « S’Alqueria », avec l’objectif d’un Grand vin aux accents méditerranéens… mais les choses ne font que commencer et le chemin est long..

This is the way shown  by a « Grand Vin » for « S’Alqueria », as a Great  wine with mediterranean style… but it just started, and there is a long way to go….

Eso es el camino de un « Grand Vin » que enseña la ruta para S’Alqueria como Grande vino, tipico del mediterraneo…. pero empezo hace poco tiempo … i el camino es lungo ..

IVO



Chateau Palmer: Grand !!

mardi, 16 novembre, 2010

El otro dia hicimos una cata de vinos en la casa d mi amigo Fred. Por cualquier razon la botella de Palmer 1986 no se catava bien. No lo dijo yo solamente pero  tambien los amigos catadores expertos que estaban conmigo.

Pues Fred les mando un mail para infomarle el dia siguiente del problema. Recivo una invitacion a llevar la botella que tenia el problema i venir a visitar al Chateau. Cita hoy a la s dos de la tarde: Visita y cata del Alter Ego de Palmer 2007 y Chateau Palmer 1996 , los dos super buenos. Al final Bernard de Laage de Meux, Directeur marketing et le ofreci una botella del 1986 de la reserva del Chateau : Eso si que es profesional , pero tan raro que me importava mentionarlo.

Hay un montón de vinos que te cuestan un ojo de la caja y ni te contestan… Fred no es un miliardario gringo o chino, es solamente un apasionado de vinos como hay tantos en nuestra vieja Europa: España, Francia, Belgica, etc…pero le contestaron y lo reciberon con mucho entusiasmo. Felicidades al « Chateau Palmer » …

Por infomacion, el viernes 3 de diciembre hare una cata de las 35 añadas de Palmer (dos partes..). Ya le explicaré ! Vez que « los Reyes » existan …jajajjajajaaa

L’autre jour Fred as organisé une dégustation chez lui. La bouteille de Palmer 1986 n’étais pas correcte et cela d’un avis unanime. Fred le lendemain as envoyé un mail au Chateau pour les informé. En plus d’avoir une réponse rapide, il reçoit une invitation a ramener la vieille bouteille et a visiter la propriété. Chose faite ce jour !!

Dégustation d’Alter Ego de Palmer 2007 y Chateau Palmer 1996 , les deux trés bons en compagnie de Bernard de Laage de Meux, Directeur marketing et communication. En plus Fred as reçu une bouteille de 1986 de la réserve du Château : Enfin un comportement de Grand, mais si rare que je tenais à en parler !

Tant de vins se prétendent « Grands » et se comportent comme des goujats avec leurs consommateurs à moins d’être un Chinois ou un américain ( cliché !). Pas de réponse, lettes types, l’oubli total…Fred est comme beaucoup de passionnés d’Europe : Belgique, Espagne, France, etc…et il as été reçu simplement mais avec gentillesse et courtoisie. Félicitations a Chateau Palmer !

Vendredi 3 décembre je fais une verticale de Palmer (1ére partie de 35 millésimes)…. je vous raconterais !

Saludos i siempre buen vino !

IVO


Cata con amigos… Dégustation avec des amis…

vendredi, 12 novembre, 2010

Gracias a mi amigo Fred para esta cena y cata !

Un par de grandes catadores : Roger – Yannick del excelente restaurante « La Toscane » en Burdeos  –  Clément  – JJ   y Vincent (uno que hace competiciones de cata )

Apéritivo..

Champagne Giraud Code Noir

100 % Pinot Noir d’Ay Grand Cru  –  élevé en fûts de chêne de la forêt d’Argonne

Langoustines crudas…i cocidas !!

* Gilles Jayer Hautes Côtes de Beaune 2003

Un vrai vigneron, sympa et bon vivant . Vino muy bueno pero no tanto tipico de los Chardonnay, pero es tambien un 2003, añada calda !

* Domaine de l’Aube des Temps 1991 VDP Oc

100 % Chardonnay passerillé – Secteur Lézignan Corbières

Véritable mythe, peut-être le premier grand vin blanc du Midi- Le Domaine est un cas particulier, Situé sur un micro terroir tellement particulier, au confluent de deux rivières, l’Aude et l’Orbieu, il est unique en son genre et pourrait à lui seul représenter une A.O.C.

Il voulait faire du liquoreux, mais il y a une levure autochtone à l’Aube des Temps qui épuise les sucres à une vitesse record.

Bouteille originale allongée avec en son centre une étiquette en forme de spirale dorée. Les deux pointes vers le bas de l’étiquette symbolisent l’enracinement de la vigne, la pointe supérieure l’envol vers Dieu qui contrôle la nature, la spirale inversée la recherche perpétuelle et inaccessible de la perfection.

Vino muy raro, pero muy intéressante !

* Ch Laville Haut Brion 1987

Domaine dont les blancs  vieillissent très bien…4ha…70 sémillon 27 sauv 3 muscadelle

El blanco de Burdeo mas Grande que conosco …. GRANDISIMO !!


« Grattons de Lormont » recette de LA Julie – Terrine Foie de Volailles – Boudin aux Châtaignes

* Domaine Charvin Châteauneuf 2003

80 Grenache & 20 Syrah: Excellente, fruto muy bueno, equilibro perfecto, se beve con mucho placer y no te pares….

* Alonso Del Yerro Ribera Del Duero 2003

Très beau vignoble situé à Roa: 100% Tempranillo, vignes encore jeunes. Esperavo bever algo mas intéressante, pega en boca, no me encanto, pero por nada…. Lastima porque El Enologo Stéphane Derenoncourt es muy simpatico i me gustan mucho los vinos de las bodegas con las cuales trabaja.

*Ch Bel Air Marquis d’Aligre 2001 Grand Cru Classé Margaux

Excellente y muy bien equilibrado.

Bouchées à la Reine

* Badia A Coltibuono “Sangiovetto” 1997 IGT Toscana

Grande Cuvée uniquement dans les grands Millésimes – Monti in Chianti, Siena

Grapes were planted immediately after the 2nd World War through the 1950’s  Sangiovese 100%

Excelentissimo vino de una añada excellente, caracter muy tipico, elegante, taninos muy suave che es raro para un Sangiovese !!  FENOMENAL !!


* Dominique Laurent Mazis Chambertin 1996

Grand Cru Côtes Nuits située au village de Gevrey. Un vino para los americanos que buscan concentracion en el Pinot Noir…. No me gusto por nada…

Raviolis Farcis au Sanglier avec Légumes d’hiver

* Henri Bonneau Châteauneuf 1993 : No etiqueta, pero muy bueno Chateauneuf du Pape de un productor mitico !!

Majorité de Grenache. Garnacha en mayoria !

* Ch. Palmer 1986 Margaux (3° Grand Cru Classé)

1986 = Merlot 48 CS 41 PV 7 CF 4: Problema con el vino. TCAP o algo similar…. que lastima !!

* Clos du Val –Napa Valley 1978

Vinifié par Bernard Portet: Muy bueno vino y muy joven. Muy parecido a un buen Burdeo. Excelente !

Pâtes Persillées Gorgonzola Italien – Stilton Anglais – Bleu des Causses

* Ch Roumieu Grand Cru 1952 Sauternes

Muy bueno vino, aunque esta un poco viejo un grande placer…

Hasta pronto para una otra cata ….i gracies !

IVO


Primeurs 2009, Bordeaux.

vendredi, 2 avril, 2010

Comme presque tous les ans je suis allé dégusté quelques vins dans les grands crus bordelais.

– La grappe l’association de Stephane Derenoncourt (Vignerons consultants – Stéphane Derenoncourt): toujours une pléiade de beaux vins que ce soit des Bordeaux sup aux grands noms, et aussi des domaines italiens, U.S., etc… bref un beau et bon moment, accompagné par Fred Massié – un jeune et trés sympathique oenologue qui travaille avec Stéphane – et malheureusement sans son vin californien ……..

J’ai bien aimé, parmi les vins dégustés: Chateau de l’Isle Fort (http://www.lislefort.com/) un beau bordeaux avec 58% de Merlot, pour son caractére; Chateau le Pin Beausoleil 70% Merlot souple et trés charmeur; Chateau Poujeaux 50% Cab Sauv pour sa structure et son équilibre tés médoc; Berliquet et Clos Fourtet pour leur complexité et ce beau style de Saint-Emilion.

Parmi les vins d’autres pays: Topiary de « Boxwood » en Virginie aux USA, assemblage assez variétal et trés agréable.  Comme dirait l’ami Damien Gateau  « glouglouglouglou… » ;

« La Novella » Chianti Classico 2009 superbe de finesse et d’élégance pour un 80% Sangiovese….ça courre pas les rues à ce niveau là. Je goûte ce vin depuis prés de 3-4 ans ..que Stéphane l’as repris et là…. gros pas en avant au niveau qualité tout en restant bien typé Toscane !!

« Paydos 2009 » le nouveau vin de l’appellation de Toro des propriétaires d’Alonso del Yerro en Ribera del Duero. J’ai même eu la chance de pouvoir revoir Lionel Gourgue qui gére les deux domaines sur place et avec lequel j’avais visité Alonso del Yero !  Découvert « Belmont » un beau vin du Lot avec une dominante Syrah et les « Super Malbec » de Chambert à Cahors !!

ANTHOCYANES , revu l’ami François Villard avec son sourire et sa bonne humeur toujours aussi communicative.

Découverte des blancs de Beaucastel: ENOOOOORRRRMMMMEEE 2008 Vieilles Vignes , Les vins de Boillot en Bourgogne: Vraiment trés grands blancs dont un Puligny Montrachet Monopole « Clos Les Mouchéres 2007 « …. je ne m’étais pas régalé de la sorte depuis bien longtemps.

Dans le Médoc dégusté à Batailley, Pauillac, Saint Julien…. Retrouvé mes amis Sichel: Alan et Ben de Château d’Angludet à Margaux.

Retenus comme particulièrement intéressants: Gruaud-Larose; Léovile-Barton; D’Armailhac et Clerc-Millon, Pichon Contesse, Lafont-Rochet; Phélan-Ségur et Cos Labory qui continue à faire des Saint-Estéphe bien « couillus »… à la médocaine crénon de crénon…. Malheureusement les vins « Maison » ( Batailley et Lynch-Moussas) ne m’ont gére enchanté, ça ne ressemblait en rien à des Pauillac, mais il parait que l’acheteur de Berry Brother aimait.. comme quoi il faut de tout pour faire un monde !

A Pomerol j’ai fait un saut au « Bon Pasteur » pour gouter les vins de la ROLLAND COLLECTION, de Dany et Michel Rolland avec la très belle et charmante Nicolle Croft……Les vins étaient tous délicieux avec des domaines biens typés. Je retiendrais en Pomerol « Le Bon Pasteur » avec ses notes de cacao, de toréfaction douces et son beau fruit et « le Défi de Fontenil » un Pomerol déclassé grâce à l’idiotie des administratifs qui gérent les AOC … je veux parler des fonctionnaires de l’INAO ! Là dessus ils sont au même niveau que chez nous en Espagne où on les voit déclasser de superbes blancs de François Lurton (El Albar) sous prétexte qu’ils ne puent pas assez le pipi de chat – caractéristique des vins de Rueda  idem pour son beau « ex-Toro », El Albar !! Bref, pendant que des vignerons – et quels vignerons – les fonctionnaires s’occupent ! (pour rappel ils avaient été aussi imbécile avec Thunevin en déclassant une parcelle ou il avait lui aussi étendus des plastiques pour que l’eau ne rentre pas trop dans les sols….)

Voilà pour ce petit tour et vite de retour chez moi a Cadaqués dans l’Empordan !

IVO